2019 sera une année extraordinaire dans l'espace — voici ce que la NASA, SpaceX et le ciel de nuit nous préparent

2019 sera une année extraordinaire dans l'espace — voici ce que la NASA, SpaceX et le ciel de nuit nous préparent

Une illustration de la fusée Big Falcon de SpaceX. SpaceX

  • 2019 est une année remplie d'événements importants dans le spatial, la science planétaire et l'astronomie.
  • SpaceX et Boeing espèrent emmener les astronautes de la NASA à bord de leurs vaisseaux commerciaux pour la première fois en 2019.
  • Elon Musk pourrait également effectuer un lancement test du vaisseau spatial "Starship" de sa société spatiale SpaceX. 
  • De plus, l'humanité pourrait réaliser son voyage le plus lointain vers un objet semblable à une planète et la Chine envisage de faire revenir sur Terre ses premiers échantillons provenant de la Lune. 
  • Des pluies de météores, une éclipse lunaire totale, une éclipse solaire totale et d'autres événements dans le ciel auront également lieu.

L'année 2019 sera exceptionnelle en matière d'événements dans le spatial. 

Cela ne veut pas dire qu'il sera facile de succéder à 2018. Cette année a été marquée par le lancement par SpaceX du lanceur le plus puissant au monde appelé Falcon Heavy, l'envoi d'une voiture au-delà de Mars et a contribué au lancement de plus de fusées orbitales qu'aucune autre année depuis 1990.

A quelques exceptions près, la NASA a aussi eu une année mémorable. L'agence spatiale américaine a présenté ses premiers équipages d'astronautes qui voleront à bord de vaisseaux commerciaux privés, commencé une nouvelle chasse aux planètes semblables à la Terre, envoyé une sonde pour "toucher" le soleil et fait atterrir son robot InSight sur Mars

Pendant ce temps, la Chine a vu son ancienne station spatiale s'échouer dans l'océan et a lancé une petite flotte de satellites vers la Lune. 

Mais 2019 sera une année exceptionnelle — un sentiment que l'administrateur en chef de la NASA Jim Bridenstine a souligné après l'atterrissage réussi de la NASA sur Mars.

"Aujourd'hui à la NASA, il y a bien plus de choses sur le feu qu'avant", a dit Bridenstine lors d'une conférence rediffusée en direct. "On a eu une période creuse et soudain, il y a toutes ces activités."

Voici certains des principaux événements auxquels vous préparer, qu'ils soient lancés par des agences spatiales, des entreprises aérospatiales ou qu'ils se passent dans le ciel de nuit l'an prochain. 

1er janvier — La sonde New Horizons de la NASA volera près d'Ultima Thule, l'object le plus éloigné que l'humanité ait jamais essayé de visiter. 

NASA/JHUAPL/SwRI/Steve Gribben

Après que la sonde New Horizons de la NASA a volé près de Pluton en juillet 2015, le robot a continué sa route. L'agence spatiale américaine envisage désormais d'utiliser la sonde à propulsion nucléaire pour visiter un corps glacial appelé "Ultima Thule" ou 2014 MU69. L'objet est situé dans la ceinture de Kuiper, à environ 6,4 milliards de kilomètres de la Terre et les chercheurs pensent qu'il s'agit d'un rocher ayant la forme d'une cacahuète. 

Dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier, New Horizons va voler près de cet objet mystérieux pour l'étudier et le photographier. Les scientifiques estiment qu'il peut mesurer 32 km de long et 19 km de large, soit grosso modo la taille d'une ville. Ce voyage de New Horizons signifiera qu'Ultima Thule sera l'objet le plus distant jamais visité par l'humanité. 

3-4 janvier — La pluie de météores des Quadrantides atteint son pic.

Mike Lewinski

L'événement va commencer vers 3 heures du matin le 4 janvier et va durer jusqu'à l'aube. Les Quadrantides peuvent produire entre 50 et 100 météores par heure, selon le site EarthSky — mais vous aurez besoin d'un ciel sombre de nuit pour pouvoir observer plus d'un météore par minute. 

6 janvier — Une éclipse solaire partielle

Pixabay

La Lune se glissera devant le Soleil, la bloquant partiellement, pour ceux qui vivent dans le nord-est de l'Asie et l'océan Pacifique nord. 

17 janvier — SpaceX compte lancer son Crew Dragon pour la première fois. 

Une illustration de la Crew Dragon de SpaceX, aussi connu sous le nom de Dragon 2 ou Dragon V2, qui orbite autour de la Terre. Kennedy Space Center/SpaceX via Flickr

SpaceX, l'entreprise spatiale fondée par Elon Musk, compte effectuer le lancement test de son nouveau vaisseau Crew Dragon, en l'envoyant en orbite depuis Cap Canaveral en Floride. Le véhicule a été imaginé et conçu pour la NASA pour l'aider à remplacer la flotte de vaisseaux de l'agence qui ne sont plus en service depuis 2011. Le but ultime est d'emmener des astronautes vers et depuis la Station spatiale internationale (ISS) et ainsi se passer des vaisseaux russes Soyouz de plus en plus coûteux.

Pour son premier voyage, le véhicule va automatiquement s'amarrer et désamarrer à la Station spatiale internationale en orbite. Mais aucun astronaute ne sera à bord. Au lieu de cela, le test a pour but de montrer que le système peut voler en toute sécurité avec deux vols avec équipage prévus plus tard dans l'année. 

20-21 janvier — Une éclipse lunaire totale

Eclipse lunaire du 27 juillet 2018. Flickr.com/maxime raynal

La Terre va bloquer le soleil durant une pleine Lune, montrant une ombre rougeâtre sur la surface de la Lune. L'Amérique du Nord et du Sud seront les régions où on aura la primeur de l'événement, puisqu'on pourra voir ce spectacle de cinq heures et 12 minutes dans son intégralité — en fonction de la météo bien sûr. En France, l'éclipse débutera le 21 janvier à 3h36, atteindra son pic vers 6h12 et se terminera vers 8h48. 

Janvier (date à confirmer) — SpaceIL compte devenir la première association privée à se lancer vers la Lune.

L'atterrisseur lunaire conçu par la société israélienne SpaceIL. SpaceIL

SpaceIL, une association privée financée par un milliardaire en Israël, a construit un atterrisseur lunaire de 590 kg. 

L'organisation a été formée au départ pour rivaliser avec le Google Lunar X Prize doté de 20 millions de dollars, mais cette compétition s'est achevé sans donner de gagnant en 2018. Néanmoins, SpaceIL a continué à développer son vaisseau et est désormais prêt à voler à bord de l'une de ses fusées Falcon 9 de SpaceX. 

Le vaisseau fera du "covoiturage" pour être mis en orbite avec un satellite de communication plus grand indonésien, appelé PSN-6. SpaceIL espère lancer son atterrisseur loin de la Terre et le poser sur la Lune, avec un atterrissage prévu deux mois après le lancement. 

Le lancement semble être prévu pour janvier, mais sans date précise, ce qui signifie que l'atterrissage sur la Lune pourrait arriver en mars 2019. Si la mission est un succès, SpaceIL pourrait devenir la première entité privée, et Israël le quatrième pays, à avoir atterri sur la Lune. 

30 janvier — L'Inde lance la deuxième mission lunaire du pays, Chandrayaan-2.

Le lanceur GSLV mark III avec lequel la mission Chandrayaan-2 devrait être effectuée. ISRO

La mission Chandrayaan-2 sera la deuxième mission lunaire pour l'Inde et son agence spatiale appelée ISRO. La mission aura un orbiteur, un atterrisseur et un rover à six roues pour explorer la surface de la Lune.

Cette mission suit la première mission lunaire d'ISRO, appelée Chandrayaan-1, qui avait débuté en octobre 2008. En plus de prendre des photos de la Lune, l'orbiteur a lancé une sonde qui est entré dans la surface lunaire, en soulevant de la poussière pour être étudiée. ISRO a perdu contact avec l'orbiteur en août 2009 mais la NASA a retrouvé le vaisseau en mars 2017

12 février (et six autres fois en 2019 ) — La sonde Juno de la NASA va voler autour de Jupiter.

Une illustration de la sonde Juno de la NASA. NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin Gill

La mission Juno à 1 milliard de dollars a atteint Jupiter en juillet 2016 et a pris de nombreux magnifiques photos de la géante gazeuse depuis. 

L'orbite allongée du vaisseau fait qu'il passe près de la planète tous les 53,5 jours en survol appelé "perijove". 

La sonde a jusqu'à présent exploré certains des plus grands secrets de Jupiter, dont le mystère concernant le rétrécissement de la Grande Tache rouge. La NASA a officiellement étendu la durée de la mission à l'été 2018, en donnant au robot quelques années supplémentaires pour continuer à étudier Jupiter. 

Perijove 18, la première de 2019, devrait avoir lieu le 12 février 2019. Les responsables de la mission ont aussi programmé six autres manoeuvres pour cette année : le 6 avril, le 29 mai, le 21 juillet, le 12 septembre, le 3 novembre et le 26 décembre. 

Mars (à confirmer) — Boeing compte lancer son vaisseau CST-100 Starliner pour la première fois. 

Une illustration du CST-100 Starliner de Boeing. Boeing

Comme SpaceX, Boeing travaille sur un vaisseau qui va aider la NASA à amener ses astronautes dans l'espace. Le vaisseau de Boeing est appelé "CST-100 Starliner" et la première mission sera aussi sans équipage — le véhicule va automatiquement voler jusqu'à la Station spatiale internationale (ISS). 

Boeing a voulu effectuer un lancement test de son Starliner plus tôt dans l'année, mais des défauts d'étanchéité sur les soupapes découverts durant le test a fait que la NASA a retardé cet essai de plusieurs mois. 

Début 2019 (à confirmer) — SpaceX devrait lancer sa deuxième fusée Falcon Heavy.

Le premier lancement de la Falcon Heavy, en février 2018. Thom Baur/Reuters

Le premier lancement de la fusée Falcon Heavy de SpaceX, qui est le lanceur le plus puissant, a propulsé la Tesla Roadster rouge d'Elon Musk et un faux conducteur appelé Starman au-delà de Mars.

La prochaine mission du véhicule (pour laquelle un client a payé) s'appelle Space Test Program-2. Le but est de lancer une flotte de satellites militaires en orbite. Le Deep Space Atomic Clock — une horloge atomique utilisant la technologie du piège à ions mercure — expérimental de la NASA fera également partie du voyage. L'horloge devrait apporter des précisions sans précédent en matière de timing pour les missions dans l'espace lointain, ce qui pourrait permettre d'améliorer la communication et la navigation à l'avenir.

Le 4 avril et le 1er septembre — La sonde solaire à 1,5 milliard de dollars de la NASA au plus près du soleil.

NASA/Johns Hopkins APL/Steve Gribben

La sonde de la NASA, Parker Solar, a déjà battu le record de l'objet le plus rapide jamais construit par l'homme. Le 5 novembre 2018, elle a survolé le soleil à plus de 341.180 km/h, 193 km à la seconde — 3,3 fois plus vite que le vaisseau spatial Juno à Jupiter. C'est assez rapide pour aller de New York à Tokyo en moins d'une minute.

Mais la sonde Parker Solar fera deux autres survols cette année, chacun plus près du soleil et légèrement plus rapide que le précédent. L'objectif est de résoudre deux mystères vieux de 60 ans : pourquoi le soleil a un vent solaire et des éjections de masse dangereuses de particules, et comment la couronne solaire — l'atmosphère extérieure de l'étoile — peut atteindre des millions de degrés (environ 100 fois la température de surface du soleil).

La sonde fera également un zoom sur Vénus le 26 décembre 2019. La manœuvre utilisera la gravité de la planète pour placer le vaisseau spatial sur une orbite plus étroite autour du soleil.

6-7 mai — La pluie de météores Eta Aquarids.

Photo de la pluie de météores Eta Aquarids en 2013. Flickr.com/David Kingham

Selon SeaSky.org, les Eta Aquarids sont une pluie de météores "au-dessus de la moyenne" qui peut produire un météore par minute sous un ciel sombre. Les météores sont causées par des morceaux de la comète de Halley que la Terre traverse

Juin (date à préciser) — SpaceX lancera un vaisseau spatial Crew Dragon avec deux astronautes de la NASA, les premiers passagers humains qui voleront sur un engin de SpaceX.

Les astronautes de la NASA Doug Hurley (à gauche) et Bob Behnken. NASA; David J. Phillip/AP

En supposant que la première mission de la Crew Dragon sans équipage à bord soit un succès, la NASA lancera alors la prochaine mission avec les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken à bord. Ce sont tous les deux des vétérans des vols spatiaux, et ils pourraient être les premiers à piloter la capsule Crew Dragon de SpaceX.

"Le premier vol est quelque chose dont vous rêvez en tant que pilote d'essai, et vous ne pensez pas que cela va vous arriver, mais il semble que cela pourrait se faire", a déclaré Hurley en août dernier. 

2 juillet — Une éclipse solaire totale.

Reuters

La Lune bloquera complètement le Soleil cet été, provoquant une éclipse solaire totale. Mais pour le voir, il faudra être dans l'hémisphère sud.

Les meilleurs endroits seront le centre du Chili et l'Argentine. Ceux qui sont prêts à faire un tour en bateau au large des côtes de l'Amérique du Sud et dans l'océan Pacifique peuvent également l'observer, tout comme ceux qui sautent dans un avion et volent à travers l'ombre de la Lune. L'éclipse atteindra son point culminant à 17h55, heure française, et révélera la couronne solaire ou l'atmosphère floue et mystérieuse du soleil.

Juin (à confirmer) — La Chine compte faire un lancement test d'un nouveau vaisseau habité.

Une illustration de la nouvelle génération d'engins spatiaux habités de la Chine. CNSA

La Chine ne reste pas les bras croisés pendant que des entreprises privées et d'autres agences spatiales envoient des gens en orbite. Le pays prévoit d'effectuer un lancement d'essai d'un véhicule qui représente la nouvelle génération d'engins spatiaux habités vers le milieu de l'année 2019. Le test n'enverra personne, mais la Chine finira par vouloir utiliser le véhicule pour faire voyager quatre à six taïkonautes.

16 juillet — Une éclipse lunaire partielle

La Lune vue pendant une éclipse lunaire au Caire en Egypte, le 27 juillet 2018. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Les éclipses lunaires partielles ne sont pas aussi palpitantes que les éclipses totales, mais les événements sont quand même amusants à regarder. Le bord de l'ombre rouge-orangé de la Terre frappera la Lune, ce qui aura pour effet d'assombrir brièvement une partie de celle-ci. L'événement sera surtout visible pour les habitants d'Afrique et d'Asie occidentale.

12-13 août — La pluie de météores des Perséides

La pluie de météores des Perséides. Andrés Nieto Porras/Flickr

Les Perséides sont généralement l'une des meilleures pluies de météores de l'année. Cependant, une pleine Lune emportera certains des météores les plus difficiles à voir pendant le pic de l'événement en 2019.

11 novembre — Mercure transite par le soleil. 

NASA

La planète Mercure est si petite et si proche du soleil qu'elle est généralement difficile à voir. Cependant, le 11 novembre 2019, elle pourrait se déplacer, ou transiter, devant notre étoile locale. La dernière fois que la planète l'a fait, c'était en 2016, et avant cela c'était en 2006, donc l'événement est assez rare. Si vous allez le regarder, assurez-vous d'avoir des lunettes de protection appropriées (ou préparez-vous à faire preuve de créativité).

Fin 2019 (à confirmer) — La Chine compte lancer une mission vers la Lune qui pourrait ramener un échantillon sur Terre. 

Une vue simulée de la Lune de son côté lointain avec la Terre en arrière-plan. NASA's Scientific Visualization Studio

Chang'e-5 sera la mission lunaire la plus ambitieuse de l'histoire spatiale chinoise. Un atterrisseur tentera de forer et de ramasser près de 2,3 kg de sol lunaire, puis de ramener le sable sur Terre. Ces échantillons seraient les tout premiers de la Lune rapportés par la Chine.

Fin 2019 — SpaceX a annoncé qu'elle effectuera un lancement d'essai du nouveau vaisseau spatial Starship dans le sud du Texas.

Une illustration du Starship dans l'espace. SpaceX

SpaceX travaille sur une fusée de 117 mètres de haut appelée Big Falcon Rocket. L'entreprise construit la moitié supérieure du véhicule, appelée Starship, sous une tente géante à Los Angeles, en Californie.

Elon Musk, fondateur et concepteur en chef de la société, et Gwynne Shotwell, présidente et chef de l'exploitation, ont tous deux déclaré qu'ils espèrent effectuer le lancement d'essai du vaisseau spatial en courts "sauts" dans le sud du Texas à la fin de 2019.

SpaceX construit une tente similaire dans ses installations de Boca Chica, au Texas. La société a également récemment demandé une licence de lancement expérimental à la FAA. L'application demande deux ans pour effectuer des essais de décollage et d'atterrissage qui pourraient durer jusqu'à six minutes et atteindre une altitude proche de 5000 mètres.

13 et 14 décembre — La pluie de météores des Géminides atteint son pic.

NASA

Les Géminides sont largement connus comme le "roi des pluies de météores". Cette pluie peut produire quelques météores à chaque minute pendant la période de pointe. Cette année, le spectacle de lumières fera concurrence à une Lune presque pleine, mais cela n'éliminera pas les météores les plus brillants et les plus colorés, qui sont causés par les débris d'un astéroïde appelé 3200 Phaethon.

26 décembre — Une éclipse solaire annulaire

Une éclipse solaire annulaire en 2012. JAXA/NASA/Hinode via Getty Images

La Lune n'orbite pas autour de la Terre dans un cercle parfait, elle apparaît donc parfois plus petite et plus éloignée. Si la Lune bloque le soleil pendant cette taille lunaire minimale, vous obtenez une éclipse solaire annulaire — quand le cercle noir de la lune ne couvre pas entièrement le disque du soleil.

L'événement de 2019 sera visible dans certaines régions d'Europe, d'Asie, d'Australie et d'Afrique, ainsi que dans certaines parties des océans Indien et Pacifique.

Version originale: Dave Mosher/Business Insider


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 24 villes dans le monde où le nombre de visiteurs a le plus progressé en 2018

VIDEO: Cette planificatrice financière certifiée explique dans quelle mesure investir dans le bitcoin est risqué

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Salmon

    2 autres idées à creuser :
    1 = envoyer les cendres de Youri Gagarine dans l'espace : bel hommage pour ce pionnier!
    2 = envoyer les époux Trump faire admirer leurs lunes à l'univers entier... Billets Aller seulement!

Répondre à hpilip rodan Annuler la réponse.