Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'appli géorgienne 'Stop Covid' crée la confusion chez les Français et se hisse dans le top 3 de l'App Store

L'appli géorgienne 'Stop Covid' crée la confusion chez les Français et se hisse dans le top 3 de l'App Store
© Zhang Kenny/Unsplash

C'est un malentendu. Sur l'App Store, en troisième position des applis les plus téléchargées dans la catégorie "médecine" ce jeudi 30 avril, on trouve "Stop Covid". Rien à voir, toutefois, avec le projet d'application de "tracking" du gouvernement. De nombreux Français seraient tombés sur cet homonyme géorgien en recherchant la fameuse app "StopCovid" — à priori sans espace — promise par Edouard Philippe. Toujours en développement, l'application française de "suivi de contacts" ne sera cependant pas disponible avant plusieurs semaines.

C'est Romain Dillet, journaliste à TechCrunch, qui a repéré en premier la méprise sur Twitter ce mercredi. "Traduisez la en français". "Personne ne l'utilise", peut-on lire dans les commentaires sur l'App Store. Les Français, qui l'ont confondue avec le projet d'appli du gouvernement, lui reprochent notamment de n'être disponible qu'en langue géorgienne et anglaise. Le Ministère de la santé géorgien, qui édite l'application, a pourtant tenté d'alerter nos compatriotes déçus quant à leur erreur. "Cette application est pour les Géorgiens", corrige l'institution, en réponse à un commentaire. Infortunée, l'application "Stop Covid" affiche la note sévère de 2,7/5.

Capture d'écran du classement des applis les plus téléchargées sur l'App Store, dans l'onglet médecine. Apple/Business Insider France

"Stop Covid" est également victime de son succès parmi les utilisateurs d'Android : l'appli se retrouve dans les "tendances" de la catégorie "Forme et Santé" sur le Google Play Store.

Capture d'écran des "Tendances" de la catégories "Forme et Santé" du Google Play Store. Google/ Business Insider France

Ce quiproquo montre que de nombreux Français attendent avec impatience l'appli de "suivi de contacts" du gouvernement. Celle-ci est pourtant largement controversée. Outre les problèmes pratiques que rencontreraient l'application, beaucoup craignent sa dangerosité pour la vie privée des utilisateurs. Par ailleurs, une majorité (53%) de Français y seraient opposés selon un sondage Ifop commandé par la fondation Jean Jaurès.

A lire aussi — L'application StopCovid ne devrait pas être prête le 11 mai

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :