L'armée américaine affirme que ses missiles hypersoniques seront prêts dans moins de 4 ans

L'armée américaine affirme qu'elle sera en mesure de mettre en service des lasers et des missiles hypersoniques montés sur des véhicules de combat d'ici quatre ans pour se préparer à éventuellement combattre ses rivaux comme la Russie ou la Chine qui pourraient recourir à des drones ennemis ou à leurs propres armes hypersoniques. L'armée commencera à mettre en service des armes à énergie dirigée de 50 kilowatts dans les véhicules Stryker en 2022 et des armes hypersoniques longue portée (LRHWs) mobiles en 2023, a déclaré à la presse le lieutenant général Neil Thurgood, directeur du Rapid Capabilities and Critical Technologies Office (RCCTO) mercredi 5 juin 2019, rapporte Breaking Defense

L'armée américaine a l'intention de tester sur le terrain en 2021 son laser de 50 kilowatts monté sur véhicule, conçu pour abattre les drones, les missiles, les obus de mortier et l'artillerie ennemie. Ensuite, une série de quatre véhicules sera fournie aux troupes l'année suivante. L'armée travaille également sur un projet visant à développer un laser de 100 kilowatts monté sur un camion lourd. 

Concernant l'arme hypersonique, le RCCTO supervise le développement d'un véhicule commun se déplaçant cinq fois plus vite que le son et qui sera intégré aux armes hypersoniques sous-marines et aériennes de l'US Navy et d'Air Force. L'armée américaine a récemment annoncée que le premier test en vol d'une future arme hypersonique sera effectuée l'année prochaine, suivi de tests en vol tous les six mois. 

Lire aussi — Les 15 pays qui ont acheté le plus d'armes à la France l'an dernier

Le LRHW sera livré aux soldats par lot de quatre lanceurs portant chacun deux cartouches. Les lanceurs téléporteurs (TEL) seront installés sur des remorques et tirés par des camions tactiques à grande mobilité. Les soldats seront d'abord formés au système de lancement en 2021, date à laquelle les troupes commenceront leur entraînement pour le premier lancement TEL en 2022.

Comme la Russie et la Chine sont également en course pour le développement d'armes hypersoniques, l'armée américaine prévoit de consacrer environ 1,2 milliard de dollars aux expériences pour rivaliser. Les armes hypersoniques sont particulièrement menaçantes non seulement en raison de leur vitesse élevée, plus de cinq fois supérieure à la vitesse du son, mais aussi parce qu'elles sont capables de manœuvrer le long de trajectoires de vol imprévisibles, les rendant presque impossibles à intercepter.

Version originale : Ryan Pickrell/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 15 pays qui ont acheté le plus d'armes à la France l'an dernier

  1. Jean

    Et dire qu'il y en a qui crèvent de faim

  2. Jean

    Et dire qu'ils y en a qui crèvent de faiim

  3. Anticomuniste

    Ils onts déjà ces armes ainsi qu'un véhicule allant à 10000kmh ! Ces juste qu'il sont toujours à l'état de mise au point et de toutes façon ces foutu voleur et hackeur arriveront à voler la technologie avant ! Si ce n'est déjà pas fait vu que sur le darknet il vende les passe des gars qui travaille sur le projet !

Laisser un commentaire