Publicité

L'armée américaine développe une fibre textile capable de transmettre les données physiologiques des soldats

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'armée américaine développe une fibre textile capable de transmettre les données physiologiques des soldats
Selon l'Institut américain des nanotechnologies du soldat, cette fibre numérique sera à même de transmettre en temps réel des irrégularités cardiaques ou respiratoires d'une personne. © U.S. Army DEVCOM Army Research Laboratory/YouTube
Publicité

L'armée américaine, par l'intermédiaire de l'Institut des nanotechnologies du soldat (ISN), a annoncé avoir développé une fibre numérique capable de transmettre des données depuis l'uniforme d'un soldat. Cousue sur un vêtement, cette nouvelle fibre peut détecter, analyser puis stocker des informations liées à la santé ou l'activité physique d'un fantassin.

"La nouvelle fibre a été créée en plaçant des centaines de micro-puces numériques carrées en silicium dans une préforme qui a ensuite été utilisée pour créer une fibre en polymère. En contrôlant précisément l'écoulement du polymère, les chercheurs ont pu créer une fibre avec une connexion électrique continue entre les puces sur une longueur de plusieurs dizaines de mètres", explique le Massachusetts Institute of Technology, dont certains des scientifiques participent aux recherches de l'ISN.

À lire aussi — L'armée américaine veut développer un implant pour permettre aux soldats de contrôler leur cycle de sommeil

'96% de précision'

La fine fibre mise au point est flexible et peut résister à dix lavages en machine. Après l'avoir cousue au niveau de l'aisselle d'une chemise, les chercheurs — qui ont publié leurs résultats dans la revue Nature Communications — ont analysé les données de température corporelle d'une personne ayant porté le vêtement durant 270 minutes. Cela afin de vérifier si les informations recueillies par la fibre correspondaient aux activités du sujet. "La fibre a pu déterminer avec 96 % de précision l'activité à laquelle participait la personne portant la chemise", s'est félicitée l'armée américaine.

Cette nouvelle invention peut aussi stocker des informations, dans le cas où la transmission ne serait pas directement possible : les chercheurs de l'ISN ont réussi à y transférer une chanson de 0,48 mégabit ainsi qu'un fichier vidéo. Ces données peuvent y rester stockées durant deux mois, sans alimentation électrique extérieure.

Les chercheurs expliquent qu'à terme, cette fibre numérique sera à même de transmettre en temps réel des irrégularités cardiaques ou respiratoires d'un porteur. Cette technologie "pourrait également fournir des données sur les toxines auxquelles les soldats sont exposés, la durée de cette exposition et surveiller les effets de ces toxines sur leur physiologie", détaille l'armée américaine.

À lire aussi — Voici les effets d'un vol spatial sur le corps et l'esprit humains

Découvrir plus d'articles sur :