Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'armée américaine teste des balles qui pourraient être tirées sous l'eau par les forces spéciales de la marine

L'armée américaine teste des balles qui pourraient être tirées sous l'eau par les forces spéciales de la marine
© Propriété de DSG Technologies

Une nouvelle arme, en ce moment testée par l'armée américaine, pourrait donner aux forces spéciales un avantage de taille, et mortel, en leur permettant de tirer sous l'eau, selon le site spécialisé Defense One. L'extrémité des balles, fabriquées par l'entreprise DSG Technologies, est faite de tungstène, un métal rare. Une bulle de gaz se forme autour pour permettre à la balle de se déplacer rapidement dans l'eau. Les balles ordinaires n'ont pas cet effet de supercavitation, ce qui signifie qu'elles se déplacent beaucoup plus lentement dans l'eau.

Alors que les balles ordinaires peuvent parcourir environ 800 mètres par minute, cette vitesse diminue rapidement jusqu'à faire s'arrêter complètement la course de la balle lorsque cette dernière traverse des matériaux plus denses comme l'eau. Selon DSG Technologies, "en fonction de l'arme et du chargement choisis, cette munition peut être utilisée pour des armes partiellement ou totalement immergées, que la cible soit dans l'eau ou à la surface".

Un attaché de presse du Commandement des opérations spéciales des États-Unis a déclaré à Business Insider US que les balles étaient en train d'être testées par le Combating Terrorism Technical Support Office (CTTSO), bureau chargé de la lutte contre le terrorisme par le département de la Défense. Le CTTSO a confirmé à Business Insider US qu'il teste des munitions à supercavitation, mais a refusé de répondre aux questions concernant la participation des membres des forces spéciales à ces tests, ni si ces munitions sont fournies par l'entreprise DSG Technologies.

DSG Technologies a indiqué au site Defense News que leurs munitions étaient soumises à plusieurs tests avec l'armée américaine, y compris des tests au cours desquels les balles sont tirées depuis le fond de l'eau jusqu'à la surface.

A lire aussi — 8 technologies futuristes que les armées vont bientôt utiliser

Odd Leonhardsen, le directeur scientifique de DGS Technologies, a également déclaré à Defense One que son entreprise vendait ces balles à des gouvernements dans le monde entier, mais n'a pas précisé où — bien qu'il ait mentionné que ces pays testaient les balles en les tirant depuis un hélicoptère vers la mer.

Selon Defense One, les balles de calibre .50 CAV-X peuvent se déplacer sur 60 mètres sous l'eau, et sont capables de traverser 2 centimètres d'acier si elles sont tirées à 17 mètres de distance, ce qui signifie qu'elles pourraient être utilisées pour pénétrer des sous-marins.

Le procédé selon lequel ces balles créent la bulle de gaz n'est pas clair, comme le rapporte le magazine scientifique Popular Mechanics, mais elles pourraient se servir des gaz créés par la poudre à canon lorsque la balle est tirée. Popular Mechanics rapporte également que des balles sont en train d'être développées pour être compatibles avec les armes existantes, ce qui voudrait dire que ces munitions pourraient être utilisées aussi bien dans que hors de l'eau.

Version originale : Ellen Ioanes/Business Insider. Traduit de l'anglais par Albane Guichard

Découvrir plus d'articles sur :