Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'armée américaine teste une arme à micro-ondes pour contrer la menace des drones sur ses bases

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'armée américaine teste une arme à micro-ondes pour contrer la menace des drones sur ses bases
Le système de défense, baptisé THOR, tient dans un container de 6 mètres de long et peut être utilisé pendant trois heures consécutives. © U.S. Air Force/John Cochran

Face à la menace croissante représentée par les drones, les armées du monde entier rivalisent d'imagination pour créer des systèmes de défense efficaces. Légers, discrets et très accessibles, les drones constituent un défi tactique majeur pour les États-majors. Utilisés pour des missions kamikazes ou des opérations de reconnaissance, ils ont rebattu les cartes sur de nombreux terrains d'opération ces dernières années.

C'est dans l'optique de protéger ses bases aériennes d'éventuelles attaques ou d'intrusions de drones que le laboratoire de recherche de l'US Air Force a développé une arme électromagnétique baptisée THOR (Tactical High Power Operational Responder). Cette arme à micro-ondes a été développée sur la base Kirkland de l'aviation américaine, dans le Nouveau-Mexique, où elle a débuté une série de tests en conditions opérationnelles début février, d'après le Albuquerque Journal.

À lire aussi — La marine américaine va 'recycler' son premier sous-marin lanceur de missiles

La principale promesse de ce nouveau système de défense est qu'il serait en mesure de fournir une protection contre des cibles multiples, attaquant de manière simultanées. Jusqu'ici les armes anti-drones existantes — filets, lasers ou simples fusils — ne peuvent se focaliser que sur l'élimination d'une seule cible.

"Le système utilise des micro-ondes à haute puissance pour provoquer un effet de contre-électrolyse. Une cible est identifiée, l'arme silencieuse se décharge en une nanoseconde et l'impact est instantané", écrit le laboratoire de recherche de l'US Air Force. "Les lasers à haute énergie tuent une cible à la fois, et les micro-ondes à haute puissance peuvent tuer des groupes ou des essaims, c'est pourquoi nous poursuivons une combinaison de ces deux technologies", a expliqué Neil Thurgood, le directeur pour l'hypersonique, l'énergie dirigée, l'espace et l'acquisition rapide de l'armée américaine, dans un communiqué.

Cette arme a énergie dirigée tient dans un container de 6 mètres de long — qui peut être facilement transporté par avion-cargo — et ne nécessite que deux hommes pour être assemblée. À l'heure actuelle, le système peut être actif durant trois heures consécutives. Le laboratoire de recherche de l'US Air Force a investi 15 millions de dollars (12,2 millions d'euros) dans le développement de THOR, et espère déployer l'arme à grande échelle d'ici 2026.

À lire aussi — Voici comment l'armée américaine veut produire de l'eau à partir de l'air ambiant

Découvrir plus d'articles sur :