Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le basketteur Français Rudy Gobert a le coronavirus, la NBA suspend la saison

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le basketteur Français Rudy Gobert a le coronavirus, la NBA suspend la saison

La NBA a suspendu la saison 2019-20 après que le basketteur français des Utah Jazz, Rudy Gobert, a été testé positif au coronavirus ce mercredi 11 mars 2020. La NBA a pris cette décision après le report du match entre les Jazz et les Thunder d'Oklahoma City, qui a finalement été annulé. Selon un communiqué de la NBA, le résultat du test a été annoncé peu de temps avant le coup d'envoi. Royce Young, de l'ESPN, a déclaré qu'un médecin de l'équipe avait été vu en train de courir pour parler aux arbitres avant que le match ne soit annulé. L'équipe de Rudy Gobert a récemment terminé un road trip de quatre matchs à Cleveland, New York, Boston et Detroit du 2 au 7 mars.

Selon Shams Charania du média The Athletic, Rudy Gobert se sentait suffisamment bien pour jouer avant le match de mercredi. Après le point de presse de lundi, Rudy Gobert s'est levé et a touché les micros de tous les journalistes, relève Eric Walden de The Salt Lake Tribune, comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous. La NBA a mis en place une nouvelle politique en début de semaine pour empêcher les journalistes d'entrer dans les vestiaires et de s'approcher à une distance de 1,5 à 2 mètres des joueurs pendant le point de presse.

Voici la vidéo de Rudy Gobert qui fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux :

Les coéquipiers, entraîneurs et personnel, et adversaires, pourraient être mis en quarantaine pendant 14 jours. Les effets en cascade de la suspension de la saison ne sont pas encore connus. Si la NBA conserve son format actuel une fois la saison reprise, elle pourrait voir le calendrier changer, avec le report des play off, de la draft et des transferts des joueurs sans contrat, dits agents libres.

Version originale : Scott Davis/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :