Publicité

Le bitcoin s'enfonce sous les 30 000$ pour la première fois depuis des mois

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le bitcoin s'enfonce sous les 30 000$ pour la première fois depuis des mois
Le bitcoin reste très volatil. © Pxhere
Publicité

Le bitcoin, première cryptomonnaie par sa capitalisation boursière et son ancienneté, a connu une ascension fulgurante au cours des premiers mois de l'année 2021. Mais depuis mi-mai, son cours s'affiche en forte baisse. Et ce mardi 22 juin, le prix du bitcoin est même descendu sous les 30 000 dollars, à la faveur d'une baisse de 8,3% sur les dernières 24 heures, pour s'échanger à 29 854 dollars à 14h30. Son cours reste extrêmement volatil.

Depuis le début de l'année, la cryptomonnaie s'affiche encore en hausse de 3%. Elle plonge en revanche de 54% par rapport à son plus haut historique atteint mi-avril, à 64 870 dollars. Le bitcoin souffre des efforts de la Chine pour réguler cet actif développé sur le système décentralisé de la blockchain. Les autorités du pays entendent notamment mettre fin au minage de la cryptomonnaie.

À lire aussi — Voici les États qui interdisent ou s'opposent au bitcoin dans le monde

'Inquiétudes sur le serrage de vis du gouvernement chinois'

Elles ont banni de la région du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, cette activité très énergivore permettant de valider les transactions effectuer sur la blockchain. L'interdiction dans la province aurait entraîné la fermeture de 26 entreprises la semaine dernière, selon d'anciens producteurs de cryptomonnaies. Les fournisseurs d'énergie auraient reçu l'ordre de cesser d'alimenter en électricité ces sociétés avant dimanche.

"Les inquiétudes sur le serrage de vis du gouvernement chinois et la peur que l'acceptation du bitcoin et des autres cryptomonnaies va être retardé par leur impact environnemental pèse sur le marché", assure Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets. La Chine est le pays concentrant le plus de "mineurs" de bitcoin dans le monde.

Trop énergivore pour Elon Musk

Le marché des cryptomonnaies avait atteint mi-mai jusqu'à près de 2 500 milliards de dollars de capitalisation. L'intérêt croissant d'investisseurs institutionnels, de banques de Wall Street, de groupes industriels comme le constructeur automobile Tesla ont favorisé son essor. Les investisseurs particuliers ont aussi placé une partie de leurs économies accumulées pendant la pandémie sur ce type d'actifs.

Mais depuis, outre le durcissement du ton en Chine, le bitcoin souffre de critiques sur l'utilisation importante d'électricité. Le fantasque multimilliardaire Elon Musk, qui chante régulièrement les louanges des cryptomonnaies et avait investi une partie de la trésorerie de son groupe Tesla en bitcoin, a annoncé que ses voitures électriques ne seraient plus achetables en cryptomonnaie tant que l'industrie ne se tournerait pas plus vers les énergies renouvelables.

Un appel à rapidement évoluer, au risque de voir sinon le bitcoin encore chuter dans les prochains mois.

À lire aussi — La Banque mondiale ne veut pas aider le Salvador à adopter le bitcoin comme monnaie officielle

Découvrir plus d'articles sur :