Wikimedia Commons

Publicité pour Orris à Nathan Road, Hongkong. Wikimedia Commons

Pour le 16e mois consécutif, les exportations horlogères suisses ont reculé au mois d'octobre 2016. 

En baisse de 16,4% sur un an, les ventes de montres suisses à l'étranger ont enregistré leur plus forte chute de l'année, constate Le Temps. La valeur des livraisons à l'étranger atteint 1,7 milliard de francs (1,58 milliard d'euros).

Dans les principaux pays, la Fédération de l'industrie horlogère suisse relève de très fort reculs : 

  • Hongkong : -21,5%
  • Etats-Unis: -16,5%
  • Japon : -14%
  • Italie : -11,5%

Ce n'est pas le cas du Royaume-Uni, où les ventes ont grimpé de 9% pour atteindre 120,8 millions de francs (112,58 millions d'euros). C'est, en valeur, le 4e marché pour les exportations de montres. 

"Le Royaume-Uni s’est encore montré le marché le plus dynamique, profitant toujours de la chute de la livre suite à la votation sur le Brexit", explique la Fédération de l'industrie horlogère. 

Avec la Chine, en hausse de 2,8%, le Royaume-Uni est le seul pays à progresser parmi les plus gros marchés au mois d'octobre 2016.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici 6 moyens de faire des économies en luttant contre le réchauffement climatique, selon l'ONU

VIDEO: Le cycling est un phénomène aux États-Unis — voici à quoi ressemble une séance