Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le cofondateur d'Oculus quitte Facebook, qui avait racheté sa startup de réalité virtuelle pour 2 Mds$

Le cofondateur d'Oculus quitte Facebook, qui avait racheté sa startup de réalité virtuelle pour 2 Mds$
© Business Insider

Palmer Luckey, le cofondateur d'Oculus quitte Facebook. Le réseau social avait racheté sa startup de réalité virtuelle pour 2 milliards de dollars en 2014.

La responsabilité de Palmer Luckey chez Oculus était un peu flottante depuis qu'il a été révélé, en septembre, qu'il avait financé, en secret, un groupe conservateur qui créait des memes anti-Hillary Clinton sur internet.

Les révélations avaient semé le trouble dans l'équipe Oculus chez Facebook et avaient poussé plusieurs employées à démissionner, ont indiqué des sources proches du dossier à Business Insider.

"Palmer nous manquera", a indiqué un porte-parole d'Oculus à Business Insider jeudi. "Palmer laisse bien plus derrière lui qu'Oculus. Son esprit inventif a contribué à lancer la révolution de la réalité virtuelle moderne et a aidé à créer une industrie. Nous sommes reconnaissants pour tout ce qu'il a fait pour Oculus et pour la réalité virtuelle, et nous lui souhaitons le meilleur."

Le porte-parole a confirmé qu'il s'agit de la dernière semaine de Palmer Luckey chez Oculus mais n'a pas voulu préciser s'il avait été licencié ou s'il partait de son propre chef.

Une année tourmentée

Le départ soudain de Luckey est le dernier rebondissement dans un série de changements et de polémiques au sein de la filiale de réalité virtuelle de Facebook. Parmi eux: des retards de livraison de son casque haut de gamme Rift et de ses manettes, de nombreux bugs logiciels et une présence diminuée chez les distributeurs.

Palmer Luckey, 24 ans, est considéré comme étant l'inventeur de la première version du casque Oculus qui a impressionné Mark Zuckerberg au point de convaincre le patron de Facebook d'offrir 2 milliards de dollars pour acquérir Oculus en 2014.

Avant les révélations choc de The Daily Beast en septembre 2016, Luckey était un ambassadeur de la marque Oculus et faisait régulièrement des apparitions dans les médias pour l'entreprise.

Mais depuis six mois, il se fait plus discret. Il était absent à la conférence de développeurs Oculus en octobre et n'a pas été cité quand Oculus a présenté une restructuration de sa direction en décembre. En janvier, Mark Zuckerberg a débauché Hugo Barra chez Xiaomi pour piloter les activités de réalité virtuelle de Facebook.

Facebook a été salué comme un leader du secteur de la réalité virtuelle lorsque le groupe s'est emparé d'Oculus il y a trois ans. Mais les premiers chiffres de vente de casques de réalité virtuelle sont décevants et des concurrents comme HTC et Sony ont augmenté leur pression sur Oculus.

La dernière fois que Palmer Luckey est apparu en public au nom d'Oculus était en février, lorsqu'il a témoigné au procès de Zenimax, qui accuse Oculus d'avoir volé sa technologie.

Si Oculus n'a pas été reconnu coupable de vol de secrets industriels de ZeniMax, le jury ont condamné l'entreprise à payer 500 millions de dollars de dommages pour violation de brevet. Le jury a aussi considéré que Luckey était coupable de ne pas avoir respecté un accord de confidentialité (NDA) signé avec ZeniMax aux débuts d'Oculus. Il a été personnellement condamné à payer 50 millions de dollars.

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :