Hillary Clinton, Donald Trump

Hillary Clinton prend la parole lors du deuxième débat de la présidentielle américaine l'opposant à Donald Trump. REUTERS/Rick Wilking

Dimanche, certains observateurs sur les réseaux sociaux ont dit que Donald Trump avait parfois une allure étrange pendant le deuxième débat de la présidentielle américaine, qui s'est déroulé à St. Louis, dans le Missouri.

Au cours du débat, des utilisateurs de Twitter et des opposants de Donald Trump ont remarqué que quand le candidat républicain n'était pas au micro, il errait souvent autour de la scène, en restant debout derrière sa chaise et en s'appuyant sur le dos de celle-ci.


"Ok les gars, c'est la meilleure photo de toute cette élection" — @bjones


"OÙ TU VAS" — @DaniellaMicaela


"Capture live de Donald Trump paraissant très intéressé par ce que Hillary Clinton disait pendant ce débat" — @maxwelltani


"Bon, ce débat est une face orwellienne mais savourez donc ces 2 secondes de Donald Trump faisant l'amour à une chaise." — @JoeBerkowitz

https://twitter.com/maggieserota/status/785298682849660929

"Cette chaise est à deux doigts de déposer une main courante contre Trump." — @maggieserota


"Trump faisant des pompes sur le dos d'une chaise ? C'est juste bizarre." — @RichardEngel


"Uhhhh est-ce que quelqu'un d'autre a vu Trump faisant mine de faire l'amour à sa chase ?" — gracehelbig


"Trump semble s'agripper au dos de sa chaise comme pour se contrôler" — @ThePlumLineGS


"Donald Trump a le comportement d'un enfant de cinq ans à qui on a dit d'aller dans sa chambre sans dîner." — @dncpress

Plus tôt dans le débat, beaucoup ont aussi critiqué et moqué le candidat républicain faisant les cent pas pendant qu'Hillary Clinton répondait aux questions.


"DERRIÈRE TOI" — @mtredden


"comme c'est normal et pas flippant de se tenir ainsi" — @broderick


"[chuchote] l'appel vient de l'intérieur de la maison" — @BraddJaffy


"HILLARY, ATTENTION" — @shirklesxp

Même quand les candidats ne sont pas en train de parler pendant les débats présidentiels, leur langage corporel et leur prestance sont souvent examinés de façon très minutieuse.

Pendant le débat présidentiel américain de 1992, le président George H.W. Bush avait ainsi été très critiqué car il avait regardé sa montre à plusieurs reprises, donnant l'impression qu'il s'impatientait.

 

Version originale : Maxwell Tani/Business Insider


Lire aussi : La livre sterling au plus bas depuis 31 ans — et ça profite à la France

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Cette planche de surf électrique vous permet de 'voler' au dessus de l'eau