Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le compte TikTok de Kendall Jenner était un faux et le réseau social ne dit pas pourquoi il l'avait certifié

Le compte TikTok de Kendall Jenner était un faux et le réseau social ne dit pas pourquoi il l'avait certifié
© kendalljennersnapchats/Instagram

TikTok a admis avoir commis une erreur en vérifiant un compte qui semblait appartenir à Kendall Jenner mais qui n'était en réalité pas celui du mannequin de 24 ans. Cette dernière avait semblé poster sa première vidéo TikTok lundi 3 février, vingt-quatre heures avant que le compte ne disparaisse. Business Insider US a découvert que TikTok avait été trompé en certifiant par erreur un compte dont le propriétaire se faisait passer pour Kendall Jenner.

TikTok a depuis confirmé l'enquête de Business Insider US, affirmant avoir supprimé le compte après qu'un "examen interne" a mis en doute sa légitimité. "Dans les heures qui ont suivi la vérification d'un compte prétendant appartenir à Kendall Jenner, un examen interne a soulevé des questions sur l'authenticité du compte, et TikTok l'a immédiatement supprimé par précaution", a déclaré le réseau social dans une déclaration à Business Insider US.

Donner de la légitimité à un faux compte peut s'avérer extrêmement problématique pour une plateforme. Les comptes parodiques et de fans de célébrités pullulent sur les réseaux sociaux, et une défaillance du système pourrait représenter une source d'inquiétude pour les millions d'utilisateurs qui comptent sur ces systèmes de certification pour savoir qui est réel et qui ne l'est pas. Les représentants de Kendall Jenner n'ont pas répondu aux demandes de commentaires de Business Insider US.

La jeune femme aurait fait ses débuts sur TikTok en utilisant le pseudo @kendalljenner. Le compte — auquel était accolé une coche bleue indiquant qu'il s'agit d'un compte vérifié — a attiré près d'un demi-million de followers dans les deux heures qui ont suivi la publication de sa première vidéo. Mardi 4 février dans l'après-midi, Business Insider US a découvert que le compte avait disparu de la plateforme, ce moins de vingt-quatre heures après sa création.

À lire aussi —Le co-créateur de Vine a lancé Byte, une nouvelle application qui veut concurrencer TikTok mais qui a un gros défaut

Après une enquête plus approfondie, il est apparu que le compte certifié comme étant celui de Kendall Jenner était un faux. Pour son seul jour d'activité sur TikTok, il a publié deux vidéos : une de la jeune femme se tenant devant un miroir de salle de bain au son de "Pretty Face" de King Staccz ; ainsi qu'une seconde, au ralenti, montrant la mannequin dansant derrière un rideau à franges roses avec la musique "Safe Zone" de Lonr en fond.

Ces deux vidéos ne sont pas nouvelles, comme Business Insider US l'a découvert. Elles sont déjà apparues en tant que Stories Instagram de Kendall Jenner, à deux reprises en 2019. La vidéo du miroir de salle de bain est apparue dans ses Stories en octobre dernier, mais sans son.

La deuxième vidéo — tournée avec un effet "slow motion" — a vu le jour dans les Stories de Kendall Jenner en juin 2019. La vidéo semble avoir été prise le week-end précédent lors de la soirée d'anniversaire de son amie Tiffany Sorya, sur le thème des années 1970, qui a également attiré des célébrités telles que Sofia Richie et la jeune sœur de Kendall, Kylie.

Bien que les Stories d'Instagram disparaissent après 24 heures, il existe un certain nombre de comptes créés par des fans qui sauvegardent et partagent les contenus publiés par Kendall Jenner. Elle n'est pas la seule célébrité dont les contenus censés être éphémères finissent pas être sauvegardés à perpétuité : tout le monde, de la sœur de Jenner, Kylie, à la pop star Taylor Swift, en passant par le youtuber David Dobrik, connaît des comptes de fans similaires. On ne sait pas exactement comment le compte TikTok est parvenu à recueillir le signe "certifié". Selon le site web de TikTok, un compte ne reçoit cette distinction seulement après que le réseau a vérifié qu'il "appartient à l'utilisateur qu'il représente". L'application ne fournit pas d'autres détails sur les différentes étapes, ni sur les informations qu'elle demande à un compte avant de lui attribuer une coche bleue.

Comme de nombreux réseaux sociaux, TikTok dispose d'un système permettant d'indiquer la légitimité des comptes appartenant à des personnalités et des célébrités "pour aider les utilisateurs à faire des choix éclairés sur les comptes qu'ils ont choisi de suivre". Twitter, Facebook et Instagram ont tous des dispositifs similaires pour certifier les comptes, bien que les plateformes diffèrent dans la manière dont les coches sont mises à la disposition des utilisateurs. Certaines permettent aux utilisateurs de demander une vérification, tandis que d'autres — y compris TikTok — les attribuent comme bon leur semble.

À lire aussi — Instagram espère concurrencer TikTok avec trois nouveaux effets Boomerang

Cependant, un manquement dans ce processus de certification pourrait être source de difficultés pour TikTok, qui lutte toujours pour se faire une place parmi les réseaux sociaux plus établis. TikTok est arrivé aux États-Unis il y a seulement un an et demi, mais la popularité de la plateforme de vidéo en format court a grimpé en flèche. La plateforme s'est avérée particulièrement populaire auprès des adolescents, qui s'y sont inscrits en masse pour créer et partager des vidéos allant du playback musical à des sketches, en passant par des défis viraux.

Avec plus de 1,5 milliard de téléchargements à l'échelle internationale, TikTok est devenu viral. L'application a changé de nom et a bénéficié de nouvelles fonctionnalités, et cela n'a fait qu'accroître sa popularité. Mais le succès croissant de TikTok aux États-Unis a également soulevé des questions autour de ses racines chinoises et de l'accès et l'influence du gouvernement chinois sur les données de ses utilisateurs et la modération de ses contenus.

Version originale : Paige Leskin/Business Insider US

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :