Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le conseil d'administration du Trump Plaza en Floride a voté à l'unanimité l'abandon du nom Trump

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Melania et Donald Trump à leur descente d'avion en Floride. © Noam Galai / Contributor / Getty Images

Le conseil d'administration du complexe de copropriété Trump Plaza à West Palm Beach a voté à l'unanimité pour retirer Trump de son nom, rapporte le Palm Beach Post. Ce vote fait suite à une violente insurrection menée par des partisans de Donald Trump qui a fait cinq morts début janvier au Capitole, à Washington, DC. Donald Trump est ensuite devenu le premier président américain à faire l'objet d'une procédure de destitution à deux reprises.

Ce n'est pas la première fois que les membres du complexe Trump Plaza se réunit pour se distancier de son nom. Selon le Palm Beach Post, en février 2019, les habitants ont voté pour ne pas remplacer les panneaux du Trump Plaza qui se trouvaient au sommet des tours. Le retrait suivant a eu lieu en juin 2020, lorsque les panneaux au niveau de la rue ont été retirés lors des protestations contre le meurtre de George Floyd par la police.

A lire aussi — Les résidents désertent Mar-a-Lago depuis que Donald Trump l'a rendu 'triste' en s'y établissant

La Floride a déjà une relation conflictuelle avec l'ancien président

Cela s'inscrit dans une ambiance de malaise entre l'ancien président et les habitants de Floride. En décembre, il a été rapporté que certains des nouveaux voisins de Trump à Mar-a-Lago essayaient d'intenter une action en justice pour le faire vivre ailleurs. Le week-end dernier, un avion déployant une banderole "Trump pire président de tous les temps" aurait été vu volant près de Mar-a-Lago. Et des membres du club haut de gamme de Donald Trump à Mar-a-Lago auraient annulé leur adhésion.

"C'est un triste endroit depuis que Donald Trump traîne. Ce n'est plus ce que c'était", a déclaré Laurence Leamer, qui a écrit un livre sur le Mar-a-Lago, à MSNBC. La résistance des résidents de Floride semble s'étendre à la famille Trump au sens large. Le Palm Beach Post a rapporté que certains résidents d'Admirals Cove, une communauté fermée à Jupiter, en Floride, ont exprimé leur opposition à l'installation de Donald Trump Jr. et de sa petite amie Kimberly Guilfoyle.

Les législateurs de Floride ont également refusé de renommer l'aéroport de Palm Beach en l'honneur de l'ancien président.

Le changement de nom du Trump Plaza n'est pas encore gravé dans le marbre

Le Palm Beach Post rapporte que les résidents du complexe devront voter sur un nouveau nom, et qu'ils auront jusqu'à la fin du mois de février pour envoyer leurs propositions au conseil d'administration. Les deux tiers des résidents devront voter en faveur du changement de nom pour que celui-ci soit adopté.

"La marque Trump est endommagée, le changement de nom du complexe est donc une sage décision", a déclaré l'agent immobilier Burt Minkoff au Palm Beach Post. Les chiffres montrent que cela a été vrai pour d'autres propriétés de la marque Trump : à Manhattan, elles ont perdu la moitié de leur valeur depuis l'élection de Donald Trump.

Version originale : Juliana Kaplan/Business Insider

A lire aussi — Donald Trump a ouvert un 'bureau de l'ancien président' pour publier des déclarations depuis la Floride

Découvrir plus d'articles sur :