Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le constructeur naval militaire DCNS a réuni 100M€ pour atteindre un objectif ambitieux dans les énergies marines

Le constructeur naval militaire DCNS a réuni 100M€ pour atteindre un objectif ambitieux dans les énergies marines
© Facebook

Le constructeur naval militaire DCNS a décidé de se doter d'une filiale dédiée aux énergies marines renouvelables en partenariat avec la banque publique Bpifrance, Technip et BNP Paribas Capital.

Cette filiale, dénommée DCNS Energies et contrôlée majoritairement par le constructeur naval, sera dotée de 100 millions d'euros de fonds propres, a ajouté la source, précisant que Bpifrance en serait actionnaire à hauteur de 36% du capital.

Le groupe, détenu à 62% par l'Etat et 35 % par Thales, s'est fixé pour objectif de réaliser 15% à 20% de son chiffre d'affaires dans les énergies marines renouvelables d'ici 2024.

Fabricant de sous-marins et de frégates militaires, DCNS a réalisé 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015.

Le groupe s'intéresse aux énergies marines depuis 2008. Il a même créé un incubateur à Brest pour regrouper ses activités de recherche et développement.

Avec cette filiale, DCNS se concentrera sur trois technologies pour la production d'électricité : l'énergie hydrolienne, l'énergie thermique en mer et l'éolien en mer.

Le constructeur naval investit déjà dans ces trois domaines, notamment dans l'hydrolien avec le rachat de la startup irlandaise OpenHydro en 2013, et dans l'éolien flottant avec General Electric.

OpenHydro a développé une gigantesque turbine hydrolienne, d'un diamètre de 16 mètres, qui permet d'avoir un prix de l'électricité compétitif.

En France, en face Paimpol-Bréhat dans les Côtes d'Armor (22), DCNS a immergé deux éoliennes en 2016 en partenariat avec avec EDF . Elles ont formé le premier parc hydrolien dans le monde raccordé au réseau national par un câble sous marin et produit leurs premiers kilowasst-heure.

Il y a trois mois, l'entreprise a installé l'hydrolienne "la plus puissante d'Amérique du Nord", avec 2 MW d'électricité fournie, au large du Canada. Elle éclaire désormais les habitants de la Nouvelle-Ecosse.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :