Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le coronavirus pourrait entraîner une pénurie de Coca-Cola Light si l'épidémie perdurait


Alors que le coronavirus impacte fortement l'économie, il pourrait également affecter la production d'une boisson très appréciée, le Coca-Cola Light. Dans son rapport annuel publié lundi, Coca-Cola a évoqué des "retards dans la production et l'exportation" d'ingrédients provenant de Chine, y compris les édulcorants à zéro calorie utilisés dans plusieurs de ses produits allégés en sucres, à la suite de l'épidémie de coronavirus.

"En raison de l'apparition du coronavirus Covid-19, à partir de janvier 2020, nos fournisseurs en Chine ont connu certains retards dans la production et l'exportation de ces ingrédients", indique le rapport. "Nous avons mis en place des plans d'approvisionnement d'urgence et ne prévoyons pas d'impact à court terme causé par ces retards. Toutefois, nous pourrions assister à un resserrement de l'offre de certains de ces ingrédients à plus long terme si les opérations de production ou d'exportation en Chine se détériorent".

Mercredi, le coronavirus avait infecté plus de 81 900 personnes dans 41 pays et tué 2 770 personnes depuis le début de l'épidémie en décembre. La grande majorité des cas et des décès ont eu lieu en Chine. L'épidémie a entraîné la fermeture temporaire de plusieurs restaurants et magasins en Chine, et dans les semaines qui ont suivi, les entreprises ont commencé à publier des rapports concernant les conséquences financières de la fermeture de magasins et des retards dans la chaîne d'approvisionnement.

Dans son rapport, Coca-Cola explique s'attendre à ce que l'épidémie affecte négativement les résultats financiers pour le premier trimestre 2020 : "Bien que nous prévoyions actuellement que cette perturbation des activités soit temporaire, il existe une incertitude quant à sa durée et à son impact plus large, et donc aux effets qu'elle aura sur nos activités. Toutefois, sur la base de nos prévisions actuelles, nous pensons que cette perturbation aura un impact négatif sur les résultats financiers du premier trimestre 2020. Pour l'instant, nous ne pensons pas que cette perturbation aura un impact significatif sur l'ensemble de l'année 2020".

En raison de l'impact économique généralisé du virus sur le commerce international, Nigel Green, le PDG de la société de services financiers deVere Group, a déclaré mercredi que le coronavirus pourrait amener le monde "au bord d'une récession mondiale" en 2020. "Les investisseurs ont été largement pris au dépourvu par les graves conséquences économiques du coronavirus", explique-t-il. "Cela va toucher les chaînes d'approvisionnement mondiales, les économies du monde entier et, en fin de compte, les coffres des gouvernements aussi".

Version originale : Bethany Biron/ Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :