Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le coronavirus survivrait sur un masque pendant 7 jours, il est donc crucial d'utiliser correctement ce moyen de protection


La population porte des masques pour se protéger du coronavirus. © Carlos Jasso/Reuters

Il plane encore beaucoup de mystère sur la propagation du Covid-19, les scientifiques étant en plein examen du virus. Une nouvelle étude publiée dans The Lancet a analysé la stabilité et la quantité de virus présents au fil du temps sur diverses surfaces, notamment sur les textiles, le bois et les vêtements. Quelle n'a pas été la surprise des chercheurs de constater la présence du coronavirus à l'extérieur d'un masque, une semaine après sa contamination. "Il est frappant de constater qu'un niveau détectable de virus infectieux pourrait encore être présent sur la couche extérieure d'un masque chirurgical le septième jour", ont-ils écrit.

Le nouveau coronavirus est avant tout une maladie respiratoire. Il se propage généralement par les gouttelettes présentes dans l'air lors de la toux ou des éternuements d'une personne infectée. Mais il peut également se transmettre sur des objets si vous en attrapez un qui contient suffisamment de virus puis que vous vous touchez le visage. Depuis les premiers jours de l'épidémie de coronavirus, les chercheurs étudient sa durée de vie sur différentes surfaces, du carton à l'acier inoxydable. Ces recherches de plus en plus nombreuses ont servi à orienter les recommandations sur la manière dont le public peut se protéger contre la COVID-19.

De l'utilité de porter un masque

Les masques faciaux, en particulier les masques chirurgicaux et les masques respiratoires N95, sont très demandés (et peu nombreux) depuis le début de la pandémie.

En France, le gouvernement a d'abord communiqué sur l'inutilité du port du masque pour le grand public. Le 20 mars 2020, sur BFM TV, la porte parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a même déclaré : "Vous savez quoi? Moi je ne sais pas utiliser un masque. Parce que l'utilisation d'un masque ce sont des gestes techniques précis." Il s'agissait alors de conserver l'usage de masques pour le personnel soignant, en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Mais vendredi 3 avril, volte-face du directeur général de la santé, Jérôme Salomon. "Si nous avons accès à des masques, nous encourageons effectivement le grand public, s'il le souhaite, à en porter." Alors que faire?

Dans un article publié sur le site de Business Insider US, la journaliste Hilary Brueck rappelle qu'il n'y a pas beaucoup de preuves scientifiques que les masques aident à prévenir la propagation de l'infection dans une population, sauf lorsqu'on les met sur des personnes déjà malades. Les scientifiques s'accordent à dire que rester chez soi et s'éloigner le plus possible de la société sont les meilleurs moyens de réduire le nombre d'infections et d' "aplatir la courbe".

Porter et retirer son masque de la bonne manière est essentiel

Les auteurs de l'étude publiée dans The Lancet, dont Leo Poon Lit-man et Malik Peiris, ont précisé que leurs conclusions montrent à quel point il est important de porter et d'enlever correctement les masques. "C'est exactement la raison pour laquelle il est très important, si vous portez un masque chirurgical, de ne pas toucher l'extérieur du masque", a déclaré Malik Peiris au South China Morning Post. "Parce que vous pouvez contaminer vos mains, et si vous touchez vos yeux, vous pourriez transférer le virus à vos yeux."

Aux Etats-Unis, les CDC ( Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ) recommandent de porter un masque en tissu bien ajusté qui recouvre la bouche et le nez, et de le laver fréquemment en machine. Lorsque vous l'enlevez, évitez de toucher le devant du masque, là où il est le plus sale, et lavez-vous les mains immédiatement après.

Lavez-vous les mains à l'eau et au savon

L'équipe de recherche, qui comprenait des scientifiques issus de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, ainsi que des chercheurs des CDC, a également constaté que le coronavirus était plus stable sur les surfaces lisses. Des recherches antérieures ont montré que le coronavirus peut vivre sur du cuivre pendant 4 heures, sur du carton pendant 24 heures et sur du plastique pendant trois jours. Mais la durée de vie du coronavirus est également influencée par divers facteurs tels que la température et l'humidité. C'est pourquoi les autorités recommandent de désinfecter régulièrement les objets ménagers que les gens touchent souvent, tels que les poignées de porte, les comptoirs et les téléphones.

Pour ceux qui craignent de transporter des particules virales lorsqu'ils font leurs courses ou se procurent d'autres articles essentiels en magasin, Leo Poon Lit-man indique qu'il faut laisser les denrées non périssables dans leur sac de courses pendant une journée avant de les manipuler à nouveau. "Cela permettrait de réduire considérablement la concentration de virus", a-t-il ajouté.

À lire aussi — Après Franprix avec Deliveroo, Carrefour s'allie à Uber Eats pour livrer vos courses à domicile

Le chercheur a également rappelé que le lavage des mains au savon est l'un des meilleurs moyens de se protéger. "Si vous voulez vous protéger, il suffit de conserver une bonne hygiène, de vous laver les mains régulièrement et d'essayer de ne pas toucher votre visage, votre bouche ou votre nez sans les avoir nettoyés au préalable", a-t-il indiqué au South China Morning Post.

Version originale : Paulina Cachero / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

À lire aussi — Voici combien de temps le coronavirus peut survivre selon les surfaces et comment les désinfecter

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :