Si l'année 2018 n'a pas été de tout repos, 2019 semble s'ouvrir sous de meilleurs auspices pour le Bitcoin qui a fêté ses 10 ans en octobre dernier. Stagnant aux alentours de 3000 dollars depuis plusieurs mois maintenant, la crypto-monnaie semble doucement remonter. Le Bitcoin a cassé cette semaine une "résistance" importante autour de 4000 dollars (environ 3500 euros), une bonne nouvelle pour les investisseurs qui en ont vu de toutes les couleurs ces deux dernières années. En effet, depuis son record historique de décembre 2017 où un Bitcoin valait environ 20 000 dollars (17 600 euros), le Bitcoin n'a cessé de chuter. Début 2018, son cours tournait autour de 14 000 dollars (12 300 euros) alors que début 2019, une unité s'échangeait contre 3700 dollars (3260 euros). Mais la monnaie virtuelle a connu bien pire.

Ce krach peut s'expliquer par plusieurs choses, mais la principale raison semble être la dégradation globale des marchés financiers. Même constat pour les géants du Net qui ont eux aussi beaucoup perdu. Même si certains outils cruciaux comme Bakkt, une plateforme d'échange gérée par la Bourse de New York, principal opérateur boursier mondial, ou encore le premier fonds indiciel (ETF) Bitcoin devraient voir le jour, le cours de la crypto-monnaie semble toujours aussi fragile. 

Si le Bitcoin brise la prochaine résistance de 4200 dollars et parvient à se maintenir à ce niveau, on pourrait alors imaginer une véritable reprise. D'autant que d'autres crypto-actifs ont également bénéficié d'un rebond comme l'EOS (+33%), l'ether (+20%), ou encore le litecoin (+20%).

Alors, est-ce un signe que la crypto-monnaie entre dans une nouvelle phase d'ascension ?

Vous pouvez suivre le cours du Bitcoin ici.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le bitcoin chute sous les 4000 $ pour la première fois depuis septembre 2017

VIDEO: Cette maison a été construite par une imprimante 3D en seulement 24 heures