Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le Covid-19 ne sera pas la dernière pandémie mondiale, selon le directeur de l'OMS

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le directeur général de l'OMS Tedros Ghebreyesus participe à une conférence en pleine pandémie de Covid-19 au siège de l'organisation à Genève, en Suisse. © Fabrice Coffrini/Pool via REUTERS

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a prévenu que le Covid-19 ne serait pas la dernière pandémie mondiale. Son discours a été filmé à l'occasion de la première Journée internationale de préparation aux épidémies, dimanche 27 décembre. Tedros Ghebreysus a voulu transmettre ce message pour encourager les pays à mieux se préparer en s'efforçant de "prévenir, détecter et atténuer les urgences de toutes sortes, qu'il s'agisse d'épidémies naturelles ou d'événements volontaires".

"L'histoire nous dit que ce ne sera pas la dernière pandémie, et les épidémies sont une réalité de la vie", a-t-il déclaré. Il a rappelé que les investissements dans la santé publique et une "approche de la santé qui réunit tous les gouvernements, toute la société" pourraient aider les pays à réagir avec succès aux crises sanitaires mondiales à l'avenir. "Si nous ne nous préparons pas, nous nous préparons à échouer."

"L'année dernière, le Conseil de surveillance de la préparation mondiale a publié son premier rapport, qui concluait que le monde reste dangereusement mal préparé face à une pandémie mondiale", a-t-il déploré dans la vidéo.

Près de 1,8 million de personnes dans le monde sont mortes du Covid-19 depuis le début de la crise et plus de 80 millions de personnes ont été testées positives au virus. En France, plus de 63 000 personnes sont décédées et le pays compte plus de 2,5 millions de cas positifs, selon les données de Santé Publique France, reprises par Le Monde.

Les premiers vaccins contre le Covid-19 sont actuellement administrés aux personnes âgées qui résident en EHPAD et devraient être inoculés au reste de la population pendant les prochains mois.

Version originale : Kelly McLaughlin/Business Insider

A lire aussi — Les vaccins contre les coronavirus ne cachent pas de micropuces, voici ce qu'ils contiennent

Découvrir plus d'articles sur :