Publicité

Le Covid-19 pourrait provoquer des troubles de l'érection, selon une étude

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Deux hommes qui se sont remis du Covid-19 ont connu de graves dysfonctionnements érectiles plusieurs mois plus tard. © Crystal Cox/Business Insider
Publicité

Le Covid-19 peut causer toute une série de problèmes, affectant le corps de la tête au pénis, dans certains cas. Lorsque deux hommes qui s'étaient rétablis du Covid-19 ont par la suite cherché à se faire opérer pour traiter un dysfonctionnement érectile, des chercheurs de la Miller School of Medicine de l'Université de Miami, aux États-Unis, ont analysé leurs tissus péniens et ont constaté que le virus était toujours présent plusieurs mois après l'infection.

Les deux hommes avaient une "fonction érectile normale" avant de contracter le Covid, selon les conclusions publiées dans le World Journal of Men's Health. Mais sept à neuf mois après leur infection, ils ont eu recours à des implants péniens pour améliorer leur fonction sexuelle. Les chercheurs ont conclu que l'infection a pu restreindre l'apport sanguin au pénis, entraînant par la suite de graves dysfonctionnements érectiles.

À lire aussi — Variant Delta : les vaccinés par deux doses et déjà infectés seraient les mieux protégés

Le Covid-19 peut entraîner des complications dans tout l'organisme

Le pénis n'est qu'un autre organe à risque en raison de la coagulation sanguine liée au Covid-19. La maladie peut provoquer une coagulation excessive ou inhabituelle dans tout le corps, ce qui peut entraîner des complications telles que des accidents vasculaires cérébraux, une insuffisance cardiaque, des embolies pulmonaires et des "orteils Covid".

Des complications à long terme peuvent survenir après une infection au Covid-19, même légère. Dans les cas résumés dans l'article, un homme a été hospitalisé pendant deux semaines à cause du Covid-19. L'autre avait un cas relativement bénin de Covid-19. Il avait également des antécédents de maladie coronarienne et d'hypertension, deux facteurs qui augmentaient le risque de troubles de l'érection.

Les troubles de l'érection sont en hausse, peut-être à cause du stress

Julia Naftulin, d'Insider, a rapporté en janvier que les urologues voient davantage de cas de dysfonctionnement érectile depuis le début de la pandémie. Le mode de vie sédentaire et les niveaux de stress élevés associés aux premiers stades de la pandémie sont susceptibles d'affecter la fonction sexuelle.

Les personnes moins actives sont plus susceptibles de prendre du poids et de développer des problèmes cardiaques, ce qui peut réduire leur capacité à pomper le sang vers le pénis. L'adrénaline associée à la réaction de l'organisme au stress peut également interrompre la circulation sanguine vers le pénis. Les personnes qui sont chroniquement stressées, anxieuses ou déprimées ont un risque plus élevé de développer une dysfonction érectile.

Version originale : Andrea Michelson/Insider

À lire aussi — L'efficacité du vaccin Pfizer décline plus rapidement qu'AstraZeneca face au variant Delta

Découvrir plus d'articles sur :