Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Il y a une raison simple pour laquelle le créateur de Snapchat présente ses lunettes connectées comme un 'jouet'

Il y a une raison simple pour laquelle le créateur de Snapchat présente ses lunettes connectées comme un 'jouet'

Evan Spiegel est un communicant très habile.

Le fondateur de Snapchat a présenté Spectacles, ses lunettes de soleil connectées, au Wall Street Journal (WSJ) samedi 24 septembre, après que Business Insider US a obtenu et publié une vidéo non-officielle de présentation de ce nouvel appareil.

Mais il a choisi de présenter cet objet connecté sous un jour particulier. Sa stratégie de communication repose en effet sur le mot "jouet", souligne le Wall Street Journal.

L'entrepreneur de 26 ans explique au quotidien américain que ses lunettes étaient faites "pour s'amuser à un barbecue ou pendant un concert en plein air".

Pourquoi s'être lancé sur le marché des lunettes connectées ? "Parce que c'est fun", balance-t-il sans hésiter.

Les Spectacles permettent d'enregistrer des vidéos de 10 secondes, filmées du point de vue de ceux qui les portent, grâce à deux mini-caméras qui filment avec un angle de 115 degrés.

La crainte de l'échec des Google Glass

A l'instar de l'image qu'entretient l'entreprise Snapchat — à présent renommée Snap Inc. — depuis ses débuts, Evan Spiegel accompagne son nouveau bébé avec une nonchalance feinte qui a un immense avantage : se prémunir un maximum contre les critiques en cas d'échec de ses lunettes.

Car le fiasco des Google Glass est encore dans tous les esprits.

Lancées en 2013 et mises à la disposition des "early adopters" pour 1500$, elles ont déçu leurs propriétaires qui les trouvaient peu précises et difficiles à contrôler.

Ils peinaient également à leur trouver une utilité dans la vie de tous les jours.

Les Glass ont finalement été retirées de la vente aux particuliers tandis que Google a choisi de se focaliser sur le marché professionnel.

Le 24 juillet 2015, Tony Fadell, un cadre de Google, a même admis auprès de la BBC que les Glass avaient été mis trop tôt à la disposition du public. Trois mois plus tôt, Astro Teller, le patron du laboratoire Google X, estimait que l'erreur n'avait pas été de lancer le prototype des Glass rapidement, mais "d'avoir trop attiré l'attention" sur elles.

Prix de vente : 129$

La sortie des Spectacles est prévue pour cet automne 2016.

Dans la vidéo de présentation de Snap Inc., on voit des jeunes gens cool faire du skateboard en habits fluo.

Derrière la communication pop, cet objet intègre de véritables avancées technologiques et des spécificités qui pourraient permettre à Snapchat de réussir là où Google a échoué.

Elles sont plus belles et moins chères (129$ soit 115€). Les lunettes filment aussi selon un plus grand angle, ce qui peut bouleverser la manière dont les internautes regardent les contenus vidéo sur mobile.

Comme on le voit dans l'exemple posté ci-dessus, il sera possible de sortir du champ classique et rectangulaire d'une vidéo mobile en inclinant simplement son smartphone. Pour Spiegel, le format rectangle ne serait qu'un vestige des photos imprimées et n'aurait plus de sens aujourd'hui.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :