Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les marques de luxe se préparent à fabriquer des sacs en cuir transparent grâce aux biotechnologies

Les marques de luxe se préparent à fabriquer des sacs en cuir transparent grâce aux biotechnologies
© com/Mathieu Lebreton

Les biotechnologies intéressent le secteur de l'agriculture, de la santé mais aussi l'industrie du luxe.

Dans 10 à 15 ans, des sacs à main ou des souliers pourraient être fabriqués avec des "cuirs du futur" générés en laboratoire.

Le groupe français Kering, qui possède plusieurs marques de luxe — dont Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga ou encore Stella McCartney — y travaille déjà.

Dans une récente interview à BloombergBusinessWeek, François-Henri Pinault, le PDG de Kering, confie que son groupe travaille actuellement sur une nouvelle biotechnologie permettant de créer une matière similaire à du cuir, sans être du vrai cuir:

"Nous sommes en train de travailler sérieusement sur une nouvelle technologie, qui permet de créer du cuir à partir de cellules animales vivantes. On extrait des cellules animales à partir de la peau d'un animal vivant, et on les fait grandir. On va ainsi fabriquer du cuir transparent. Ça ne se fera pas avant 10 ou 15 ans."

Le PDG de Kering rappelle aussi que la lauréate du prix de l'innovation Kering pour une mode durable a été récompensée pour avoir fabriqué un cuir à base de champignons.

Déjà, la créatrice Stella McCartney a choisi de ne pas utiliser de cuir dans ses collections par conviction écologiste.

En 2012, le groupe mondial de 35.000 personnes s'est engagé à intégrer le développement durable au sein de ses chaînes de fabrication.

Dans son rapport 2016 sur le développement durable chez Kering, François Henri-Pinault dresse le bilan des avancées en la matière et les défis qui restent à relever.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :