Le demi-frère de Kim Jong-un était en fait un informateur de la CIA

Kim Jong-nam (à gauche) et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un. Associated Press

Kim Jong-nam, le demi-frère du dictateur nord-coréen Kim Jong-un, a été assassiné en 2017. Il travaillait comme informateur pour la Central Intelligence Agency (CIA), rapporte une source "proche du dossier" au Wall Street Journal qui a publié une enquête sur le sujet ce lundi 10 juin. Kim Jong-nam aurait rencontré des agents de la CIA et établi une "connexion", affirme la source du Wall Street Journal. D'anciens responsables américains auraient déclaré que Kim Jong-nam n'avait très probablement pas fourni d'informations utiles à l'agence centrale du renseignement. 

Kim Jong-nam aurait rencontré un agent des services de renseignement américains dans un hôtel en Malaisie, quelques jours avant d'être tué, rapportait déjà en 2017 le journal japonais Asahi Shimbun. En 2017, Kim Jong-nam a été empoisonné à l'aéroport international de Kuala Lumpur, en Malaisie, par deux femmes. Lors de l'arrestation, les jeunes femmes ont expliqué avoir été manipulées par des agents nord-coréens qui leur ont fait croire qu'elles participaient à une émission de prank (farce, en français). Kim Jong-nam est décédé quelques minutes après que son visage ait été aspergé d'un agent neurotoxique mortel, le VX.

La Corée du Nord a nié être impliquée dans cet assassinat alors que les responsables américains et sud-coréens ont assuré que le meurtre avait été commandité par le régime. Kim Jong-nam a été mis à l'écart de la famille Kim après qu'il a été arrêté en 2011 alors qu'il tentait de se rendre au Japon avec de faux passeports. Sollicité par le Wall Street Journal, la CIA n'a souhaité faire aucun commentaire sur ces révélations. 

Version originale : David Choi/Business Insider 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La mystérieuse soeur de Kim Jong-Un est apparue à ses côtés, alors qu'on la pensait en disgrâce

VIDEO: Des scientifiques ont découvert une 'ville' sous-marine peuplée de pieuvres — voici Octlantis