Le dernier club du championnat de foot anglais gagne 45 M€ de plus que le champion de France

Gianluigi Buffon, le gardien de la Juventus, et Kylian Mbappe de Monaco le 9 mai en Ligue des Champions. Reuters / Stefano Rellandini

L'entrée en vigueur des nouveaux droits TV du championnat de foot anglais fait des heureux.

Qu'ils soient les champions ou bons derniers, tous les dirigeants se frottent les mains.

Ainsi, le 20ème et dernier de Premier League, Sunderland évoluera l'an prochain à l'étage inférieur mais les poches pleines.

Il va toucher 107,6 millions d'euros (93,5 millions de livres) pour la saison 2016/2017 alors que ses matchs n'ont été diffusés que huit fois à la télévision sur 38 possibilités.

C'est 45 millions d'euros de plus que Monaco, le tout récent champion de France.

L'équipe de la Principauté va empocher 60 millions d'euros pour la saison 2016-2017, selon L'Equipe.

Soit près de trois fois moins que le vainqueur du championnat de foot anglais Chelsea, qui empoche 176 millions d'euros.

Près de 2,4 milliards d'euros vont être répartis au total en Angleterre.

Les revenus ont été calculés en additionnant trois choses:

  • un montant minimum commun: chaque club reçoit 80 millions de livres pour la compétition;
  • le classement: plus un club finit haut, plus il gagne d'argent;
  • les revenus de la télévision: plus une équipe passe à la télévision, plus elle reçoit d'argent.

BT et Sky dépensent près de 7 milliards d'euros sur la période 2016-2020 pour diffuser les matchs du foot anglais.

Six des clubs de Premier League sont mêmes devenus des licornes, en étant valorisées plus d'un milliard d'euros dans une récente étude de Deloitte.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : SFR torpille le produit phare de 2 rivaux en télé en copiant la stratégie d'un géant européen des télécoms

VIDEO: Le cannibalisme est passé de remède à tabou — voici pourquoi les humains ne se mangent plus entre eux