Vous pourrez un jour acheter des tickets de métro et réserver un vélo dans l’appli Uber, annonce son patron

Uber a fait de son app la pierre angulaire de son développement. REUTERS/Simon Dawson

Arrivé il y a neuf mois à la tête d'Uber pour remplacer Travis Kalanick à la suite d'une série de scandales, Dara Khosrowshahi a désormais les idées claires sur l'avenir de l'entreprise.

C'est simple: Uber ne sera plus seulement un opérateur mais son futur — qui implique une introduction en bourse — sera porté par son application.

Dans une interview aux Echos, le DG de l'entreprise de VTC explique comment Uber va dépasser son métier actuel en faisant de son application un outil indispensable aux usagers et aux entreprises de transports publics, comme il le fait déjà avec des vélos électriques à San Francisco:

"Nous ne voulons pas nous limiter à la voiture. Nous voulons être une plateforme qui proposera des déplacements porte-à-porte, aux clients comme aux villes. Nous souhaitons aussi travailler avec les entreprises de transports publics, le métro, le bus, pour intégrer leur offre en temps réel dans l'appli Uber, acheter un ticket de transport avec son smartphone etc."

Pour ce faire, Dara Khosrowshahi aura fort à faire pour convaincre entreprises privées et publiques de lui laisser accéder à ses données. Il le reconnaît d'ailleurs à demi-mots dans l'entretien accordé aux Echos:

"Comme toujours, certains partenaires sont réticents, d'autres sont plus ouverts à notre vision de l'avenir des transports. Nous nous engagerons avec ceux qui sont dans cet état d'esprit pour bâtir un produit pour lequel nous avons beaucoup d'ambition, non seulement pour les clients, mais aussi pour les villes. Nous pensons vraiment que nous pouvons être une solution de transport pour les villes du futur."

La RATP a mis plus de 9 mois à livrer des données publiques à sa rivale Citymapper — qui propose déjà d'autres transports que le métro ou le tramway dont les trajets en Vélib... ou en Uber.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Uber va investir 20M€ en France pour définir comment ses taxis volants peuvent transporter tout le monde en 2025

VIDEO: Voici pourquoi les parcs d'attraction Disney coûtent si cher