Publicité

Le dogecoin flambe après qu'Elon Musk a annoncé l'envoi de la cryptomonnaie 'sur la Lune'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le dogecoin flambe après qu'Elon Musk a annoncé l'envoi de la cryptomonnaie 'sur la Lune'
Elon Musk, DG de Tesla et patron de SpaceX. © Yuriko Nakao/Getty Images; Britta Pedersen-Pool/Getty Images; Samantha Lee/Insider
Publicité

Le Dogecoin a grimpé jusqu'à 29 % jeudi, atteignant son plus haut niveau depuis la mi-février, après qu'Elon Musk a tweeté que sa société d'exploration spatiale allait mettre une version "littérale" de la "cryptomonnaie mème" sur la Lune.

À 12 h 25 (heure française, ndlt), le DG de Tesla et patron de SpaceX a publié un tweet à l'attention de ses 50 millions de followers affirmant : "SpaceX va mettre un Dogecoin littéral sur la Lune littérale."

À lire aussi — Pour Elon Musk, il est 'moins stupide' d'investir dans le bitcoin que de détenir du cash

Le Dogecoin a atteint un sommet de 0,70 dollar sur l'échange Bittrex, marquant une hausse de 29% par rapport au moment où Elon Musk a tweeté. Le Dogecoin s'affichait à 0,634 dollar à 15 h 18, soit une hausse d'environ 18 % depuis cette même heure.

Ce n'est pas la première fois que le nouveau "Technoking" autoproclamé de Tesla parle sur Twitter de la cryptomonnaie. En février, le milliardaire avait publié un tweet d'un seul mot qui a fait grimper le dogecoin de 25 % en quelques minutes.

Le dogecoin, qui a commencé comme une blague en 2013, a atteint la célébrité grâce à des soutiens bien connus comme Elon Musk, mais aussi le rappeur Snoop Dogg et Gene Simmons, un membre du groupe Kiss. Pendant une courte période, le dogecoin a pu se vanter d'une valorisation boursière de 10 milliards de dollars, ce qui lui donne une valeur plus élevée qu'un certain nombre de grandes entreprises.

Version originale : Isabelle Lee/Markets Insider

À lire aussi — Le plus grand détenteur de dogecoins est désormais virtuellement milliardaire

Découvrir plus d'articles sur :