Le 'droit à l'oubli' de Google se limitera à l'Union européenne... et les 6 autres choses à savoir dans la tech

Le "droit à l'oubli" sur Google ne s'appliquera pas dans le monde entier. Edho Pratama/Unsplash

Bonjour ! Voici les 7 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce mercredi 25 septembre 2019.

1. La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a statué que Google n'est pas tenu de respecter la politique européenne du "droit à l'oubli". Cette décision a été prise à l'issue d'une longue bataille entre Google et la CNIL, l'agence française de protection des données, qui cherchait à rendre cette politique applicable au niveau mondial.

2. Facebook a décidé de ne pas inclure les déclarations des politiques dans le système de fact-checking que le réseau social a mis en place avec plusieurs médias. Mais en cherchant la neutralité, Facebook pourrait devenir complice de la diffusion de fake news par les responsables politiques, selon TechCrunch.

3. Huawei a ouvert un laboratoire de recherche à Londres avec 60 ingénieurs en vision artificielle, juste à côté de Facebook et Google. L'ouverture du laboratoire intervient à un moment géopolitiquement délicat pour Huawei, qui lutte contre les accusations du gouvernement américain selon lesquelles la société espionne pour le gouvernement chinois.

4. Le PDG et cofondateur de WeWork, Adam Neumann, démissionne de son poste de PDG mais reste président exécutif. WeWork a nommé Sebastian Gunningham, ancien dirigeant d'Amazon et Artie Minson, directeur financier, comme co-PDG permanents de l'entreprise.

5. Apple vient de sortir la mise à jour iOS 13.1 une semaine plus tôt que prévu — et elle contient de nombreuses corrections de bugs. Les utilisateurs avaient notamment repéré des failles de sécurité potentiellement dangereuses qui pouvaient permettre aux hackers de contourner l'écran verrouillé.

6. Amazon a lancé une clinique médicale virtuelle pour ses employés. Baptisée Amazon Care, cette clinique virtuelle de premiers soins donne la possibilité au personnel médical de rendre visite aux employés à domicile, selon CNBC. 

7. La NASA signe un contrat de près de 3 milliards de dollars avec Lockheed Martin pour retourner sur la Lune. L'agence spatiale a annoncé avoir commandé à l'entreprise américaine de défense et de sécurité six capsules Orion, composées de quatre places chacune. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook rachète une startup spécialisée dans le contrôle des machines par le cerveau humain

Voici les plus grosses erreurs à éviter lorsque l'on boit du vin