Un livreur Deliveroo. Flickr

Un livreur Deliveroo. Flickr

Hugues Décosse est général manager de Deliveroo France. La startup de foodtech britannique change les habitudes de restauration des Français depuis avril 2015.

L'idée de Deliveroo est née d'une tension que connaissent bien les jeunes actifs urbains: Will Shu, le fondateur de Deliveroo, cherchait à rendre compatible ses gros horaires de travail avec ses désirs de foodie. Comment avoir accès facilement à du fast-food de qualité? La géolocalisation permet, à partir de 2013, à Deliveroo de faire la synthèse de ces deux paramètres.

Dans le cadre de la série de Business Insider France sur le futur par ceux qui le préparent, nous avons demandé à Hugues Décosse comment Deliveroo contribuait à changer la vie en ville. La startup de livraison de repas ne voit pas son avenir dans la logistique mais bien dans la restauration et la qualité des repas, servis au plus grand nombre, dans des villes plus grandes et plus puissantes.

Business Insider France: Comment Deliveroo est en train de préparer le changement dans la ville?

Hugues Décosse: Deliveroo a considérablement modifié les habitudes des citadins depuis son arrivée en France en 2015 grâce à la possibilité de commander en ligne son repas choisi parmi une large gamme de restaurants n’ayant pas de service de livraison. En un peu moins de deux ans, Deliveroo a réussi avec succès à s’implanter dans 15 villes françaises.

Nous nous préparons donc au changement dans la ville en consolidant notre présence dans tout l’Hexagone sans nous disperser: on prend en compte les densités de population et de restaurants, le revenu moyen et la culture gastronomique. Notre développement passe par plus de villes, plus de restaurants, plus d'utilisateurs et plus de services (petit déjeuner, apéro, brunch etc.).

Comment un service comme Deliveroo changera la vie en ville dans 20 à 25 ans?

Sur le plus long terme, c’est sûr que ces nouvelles habitudes ne pourront pas s’essouffler. Au-delà de notre croissance, nous mettons dès à présent en place de nouveaux concepts, comme la Roobox à Londres qui s’étendra bientôt en France. L’idée est d’implanter des cuisines en marque blanche dans des zones en périphérie des villes, où l’on retrouve peu de restaurants mais où la densité de population est forte. A Paris par exemple, Montrouge est typiquement une ville périphérique où l’on pourrait installer une Roobox. Cela signifie que les habitants de Paris comme ceux de Montrouge auront la même accessibilité à nos services. Dans la villes de demain ce sont les services qui s'adapteront aux besoins des habitants et non l'inverse.

Dans 5 ans, il n'y aura plus de restaurants mais que des fenêtres avec des cuisines, qui débiteront des plats à des livreurs?

Dans quelques années, la livraison sera une norme. Mais culturellement, la sortie au restaurant reste un acte social. Nous créons une activité nouvelle qui ne remplit pas la fonction sociologique de la sortie au restaurant. Deliveroo remplace plutôt le plat surgelé que l’on réchauffe au micro-ondes, mais avec la qualité en plus. Les restaurants eux y trouvent un relais de croissance et une manière d'augmenter leur chiffre d'affaires sans pour autant devoir se lancer dans des travaux d'agrandissement.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La cuisine du futur utilisera la science pour extraire de nouveaux arômes des aliments, selon le cofondateur du Centre français d'innovation culinaire de Thierry Marx

VIDEO: D'anciens terrains d'usine ont été transformés en ferme — voici à quoi ça ressemble