Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le futur premier casque VR d'Apple ouvrirait la voie à un éventuel remplacement de l'iPhone

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le futur premier casque VR d'Apple ouvrirait la voie à un éventuel remplacement de l'iPhone
Tim Cook, le patron d'Apple, a parlé du potentiel de la réalité augmentée dans le passé. © Daniel Acker/Bloomberg via Getty Images

Le premier nouveau produit important d'Apple depuis l'Apple Watch sera un casque coûteux conçu pour préparer le terrain aux lunettes de réalité augmentée, selon un rapport de Mark Gurman de Bloomberg. Le casque devrait être commercialisé dès 2022 et sera utilisé en parallèle avec d'autres appareils comme l'Oculus de Facebook et la PlayStation VR de Sony, ont déclaré des sources familières à Mark Gurman. Apple a exploré les appareils et les logiciels de réalité virtuelle (RV) et de réalité augmentée (RA) ces dernières années. En 2020, la société a ajouté des capteurs LiDAR à l'iPhone 12 Pro, ce qui a rendu le smartphone plus apte à effectuer des tâches de réalité augmentée.

Le casque de réalité virtuelle ouvrira la voie à une paire de lunettes intelligentes plus fines et plus élégantes qui pourrait remplacer l'iPhone dans une dizaine d'années, a rapporté The Information l'an dernier. La première version du casque d'Apple fonctionnera principalement comme un appareil de réalité virtuelle, affichant un "environnement numérique 3D complet" pour que les utilisateurs puissent faire n'importe quelle tâche, du jeu au visionnage de vidéos ou simplement discuter, selon le rapport. Selon Mark Gurman, les capacités de réalité augmentée du premier casque seront probablement "plus limitées" au fur et à mesure que la société continuera à développer la technologie.

À lire aussi — Apple pourrait produire des voitures électriques à partir de 2024

Le casque fonctionnera sur batterie, comme l'Oculus Quest de Facebook, et ne nécessitera pas de console de jeu comme le casque PSVR de PlayStation, bien que le produit d'Apple devrait être beaucoup plus cher que celui de ses concurrents, qui est inférieur à 1 000 dollars. Le premier casque d'Apple ne sera probablement pas un produit de masse avant un certain temps.

Selon Mark Gurman, certaines sources indiquent que la société ne vendrait qu'un seul appareil par jour dans chacun de ses points de vente. Si c'est le cas, le produit se situerait fermement dans le créneau de la gamme de produits Apple, plus proche des ventes à l'unité d'appareils haut de gamme comme le Mac Pro, qui démarre à 6 000 dollars (4 900 euros environ). Le casque VR serait un pari de la part d'Apple sur une technologie relativement nouvelle et peu développée qui n'a pas encore trouvé d'écho significatif auprès des consommateurs lambdas.

La société semble se concentrer sur le développement du casque en tant que prototype, en vue d'une éventuelle paire de lunettes anti-reflets - un appareil qui serait beaucoup plus populaire, rapporte Mark Gurman. Le casque doit surmonter plusieurs obstacles avant de pouvoir être commercialisé

Les fabricants de matériel informatique dans le domaine de la RV et de la RA parlent souvent de versions éventuelles de leur produit qui ressembleront davantage à des lunettes traditionnelles, mais un tel appareil doté de fonctions RV et RV convaincantes est une entreprise complexe qui fait appel à une technologie de pointe. Jusqu'à présent, aucune entreprise n'a réussi à le faire.

Il y a aussi la question de savoir si suffisamment de personnes achèteront réellement un tel dispositif. Le produit Glass de Google a été lancé en 2013 et a échoué à peine deux ans plus tard. Mais si les technologies portables pour le visage peuvent être difficiles à vendre, Facebook a commencé à voir des signes prometteurs avec l'Oculus Quest 2.

Un autre élément clé pour convaincre le public d'acheter un tel appareil est le contenu qui fonctionne dessus. Des entreprises comme Facebook et Valve ont dépensé plusieurs millions pour financer le développement d'expériences de RV.

Apple est connue pour avoir lancé des produits tout aussi ambitieux qui ont échoué ou qui n'ont jamais été commercialisés, notamment Ping, une tentative de transformer iTunes en réseau social, le tapis de charge AirPower et la console de jeu Pippin d'Apple. Mais le PDG d'Apple, Tim Cook, est optimiste quant à la réalité augmentée et semble pousser Apple dans de nouvelles catégories ces dernières années.

En plus des nouveaux modèles de montres Apple, de son penchant pour le secteur des services et du lancement d'écouteurs haut de gamme, Apple travaillerait également sur une voiture électrique à conduite autonome depuis 2015. Le projet, dont le nom de code est "Project Titan", a subi des retards et ne devrait pas être publié avant au moins cinq ans.

En plus d'entrer dans une nouvelle frontière avec une technologie qui est encore en évolution, le casque doit également faire face à plusieurs obstacles avant d'être prêt pour le lancement, selon Gurman. Les composants utilisés dans le casque comprennent des puces puissantes et des écrans haute résolution, ainsi qu'un ventilateur pour refroidir le casque. Selon le rapport, ces ajouts ont rendu le casque suffisamment lourd pour justifier des inquiétudes quant à d'éventuelles tensions dans le cou.

Un porte-parole d'Apple n'a pas répondu pour le moment à une demande de commentaires. Lisez ici le rapport complet de Mark Gurman sur Bloomberg.

Version originale : Grace Kay/Business Insider US

À lire aussi — Comment l'iPod d'Apple est passé d'outil high-tech incontournable à objet en voie de disparition

Découvrir plus d'articles sur :