Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le gouvernement table sur une réouverture des cinémas en juillet

Le gouvernement table sur une réouverture des cinémas en juillet
Le cinéma Majestic Bastille, toujours fermé, le 15 mai 2020 à Paris. © Bardos Florent/ABACA

Quand les Français pourront-ils à nouveau fréquenter les salles obscures ? Alors que les initiatives de drive-ins ou de diffusion de films en ligne se multiplient pour pallier la fermeture des salles de cinéma, le ministre de la Culture a donné, ce mercredi 20 mai, une indication sur un possible calendrier de réouverture. Invité des "4 Vérités" sur France 2, Franck Riester a indiqué qu'il travaillait "à une réouverture début juillet" en concertation avec le CNC (Centre national du Cinéma), les exploitants et les distributeurs. "La décision sera prise fin-mai, début-juillet", a-t-il ajouté. "C'est trop tôt pour décider si la réouverture sera possible."

Evidemment, cette réouverture se fera dans des conditions particulières. "Il faudra respecter des normes sanitaires", précise Franck Riester, qui parle notamment de "flux de spectateurs différents". Courant avril, la filière semblait envisager de limiter la capacité des salles à 50% et d'espacer les séances pour mieux renouveler l'air dans la salle. Reste à voir quelles conditions seront réellement imposées. "Je crois qu'il y a une envie très forte de cinéma et de réouverture des salles de cinéma", abonde le ministre.

Franck Riester indique également que ce redémarrage devra se faire en même temps dans tout le pays, "sinon les coûts de distributions ne seraient pas amortissables".

Il faudra attendre pour voir des films hollywoodiens

Quels films pour accompagner cette réouverture ? Selon Allociné, quelques films sont à l'agenda pour une sortie le 1er juillet, et deux films français — "Tout simplement noir" et "Just Kids" — devraient sortir le 8 juillet. Mais pour revoir des films américains sur les écrans, l'attente risque d'être longue.

"Tenet", le nouveau film de Christopher Nolan, daté au 22 juillet chez nous, est pour l'instant le premier blockbuster de l'été. Cependant, selon Deadline qui cite des sources internes à Warner Bros., le studio souhaite qu'au moins 80% des cinémas soient ouverts dans le monde — dont ceux de New York, San Francisco et Los Angeles — pour sortir ce thriller au budget de 200 millions de dollars. Un objectif qui semble aujourd'hui difficilement atteignable.

A lire aussi — Les initiatives de cinémas drive-in se multiplient en France mais ne font pas que des heureux

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :