Le gouvernement veut encadrer l'usage des trottinettes électriques

REUTERS/Lucy Nicholson

Elles envahissent les trottoirs! Très prisées, les trottinettes ne sont pour l'instant pas légiférées. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, veut y mettre un terme. Elle a annoncé ce vendredi que le gouvernement va inclure dans le projet de loi d'orientation des mobilités une mesure pour réglementer la circulation des trottinettes électriques.

Sur Europe 1, la ministre a déclaré: "Dans la loi que je présenterai fin octobre, on adoptera le Code de la route pour dire que ces engins électriques qui peuvent aller très vite ne doivent pas être sur les trottoirs, mais sur la chaussée."

Certaines trottinettes vont jusqu'à 40 km/h

Actuellement, la trottinette électrique est tolérée à petite vitesse sur les trottoirs à l'allure de la marche, soit 6 km/h maximum et jusqu'à 25 km/h sur les pistes cyclables. Selon Le Figaro, un maire peut toutefois interdire l'usage des engins à roulettes sur le territoire de sa commune, en fonction des circonstances locales.

>> A lire aussi - Taxify se lance dans les trottinettes et choisit Paris pour ouvrir la nouvelle ligne de front avec Uber

Christophe Najdovski, le maire-adjoint chargé des transports et de l’espace public de Paris, avait déjà réclamé début septembre une réglementation claire pour l'utilisation des trottinettes en libre-service dans les rues de la capitale. "Certain(es) peuvent aller jusqu' 40 km/h et il est hors de question que l'on puisse cohabiter à cette vitesse sur les trottoirs avec des piétons", avait-il dit. "Cela nécessite que l'on puisse définir, peut-être, différentes catégories de vitesse et donc différents usages de ces véhicules."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Taxify se lance dans les trottinettes et choisit Paris pour ouvrir la nouvelle ligne de front avec Uber

VIDEO: Pourquoi les chaussures Louboutin coûtent si cher