Le gouvernement veut stopper l'impression des tickets de caisse de moins de 10 €

L'impression des tickets de caisse pour les montants de moins de 10 euros ne devrait plus être systématique. Getty Images/Luke Sharrett

Le gouvernement souhaiterait interdire l'impression des tickets de caisse en papier par les commerçants pour les montants d'achat de moins de 10 euros selon BFM/RMC. Cette mesure devrait rentrer en vigueur d'ici le 1er février 2020. Vous pourrez néanmoins toujours demander l'impression de votre ticket de caisse si vous souhaitez le conserver avec vous. L'objectif du gouvernement est de pouvoir élargir cette démarche en 2021 aux tickets de caisse inférieurs à 20 euros, puis en 2022 à ceux de moins de 30 euros. L'objectif de cette initiative est bien sûr de limiter l'impact environnemental des ces tickets.

Autre bénéfice attendu, la limitation de leur impact sanitaire. Ils sont en effet soupçonnés de contenir encore des perturbateurs endocriniens, bien que le bisphénol A ait été interdit depuis 2015 dans leur composition. Cette mesure provient d'une proposition de loi de la députée LREM Patricia Mirallès faite en juillet 2019. Le gouvernement soutenant cette idée, elle devrait faire l'objet d'un amendement au projet de loi sur l'économie circulaire qui sera examiné à l'Assemblée nationale à partir du 9 décembre prochain. Une campagne de communication et de sensibilisation devrait également être mise en place rapidement si l'amendement est voté.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le gouvernement remet à plus tard sa décision sur le travail de nuit dans les commerces alimentaires

VIDEO: Il existe 2 types de voyages dans le temps et l'un d'eux est possible selon les scientifiques