Publicité

Le groupe Bertrand cède les restaurants Quick à un fonds américain

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le groupe Bertrand cède les restaurants Quick à un fonds américain
© Quick/MathieuEngelen
Publicité

Cela faisait maintenant quelques temps que l'avenir des restaurants Quick était en forme de point d'interrogation. Le groupe Bertrand, premier groupe de restauration indépendante en France avec quelque 850 restaurants et actuel propriétaire de l'enseigne, a annoncé lundi 2 août dans un communiqué la revente de Quick au fonds américain HIG Capital. Ce dernier "prévoit de finaliser cette acquisition d’ici la fin de l'année après obtention de l'autorisation des autorités de la concurrence", précise le communiqué, sans en dire plus sur le montant de la transaction. Selon l'AGEFI, il serait de 240 millions d'euros.

En 2015, le groupe Bertrand, mastodonte de la restauration et propriétaire de chaînes comme Hippopotamus ou Au Bureau, rachetait l'enseigne Quick et récupérait ainsi dans son escarcelle 401 restaurants situés en France, en Belgique, au Luxembourg, mais aussi dans les TOM ou en Tunisie. Mais trois mois plus tard, il mettait en vente les restaurants Quick belges et luxembourgeois, avant de lancer mi-2016 en France, un plan de conversion des restaurants Quick sous la bannière américaine Burger King, un processus qui devait s'achever l'an dernier et dont la première étape a été la cession des 101 restaurants Quick belges et luxembourgeois à la société QSR Belgium.

À lire aussi — Ces 5 menus ou produits McDonald's qui ont fait sensation en France et dans le monde

Un objectif de doubler le nombre de restaurants Quick dans les prochaines années

Début 2020, seuls 100 établissements Quick étaient encore ouverts dans l'Hexagone, le reste des restaurants ayant été transformés en Burger King, autre propriété du groupe Bertrand. Juste avant le début de la pandémie de Covid-19, Quick était déjà à la recherche d'un repreneur mais avec un "projet ambitieux et réaliste", comme l'avait confié à Business Insider France Sébastien Buchheit, directeur général de Quick à l'époque, qui avait pour ambition de "doubler le parc de restaurants d'ici 5 à 10 ans" en France.

Un projet qui semble devoir se réaliser sous le règne du nouveau repreneur américain si l'on en croit le communiqué : "Notre investissement permettra de soutenir l’équipe de management de Quick durant la phase de transition vers un groupe indépendant et surtout d’accélérer l’expansion du réseau de restaurants avec l’objectif d’en doubler le nombre dans les prochaines années", a déclaré Olivier Boyadjian, directeur général d'H.I.G. Capital.

HIG Capital est une société de capital-investissement basée à Miami, en Floride, qui gérerait 45 milliards de dollars (environ 38 milliards d'euros) de capitaux propres. Depuis sa création en 1993, HIG aurait investi et géré plus de 300 sociétés de taille intermédiaire. Elle posséderait aujourd'hui un portefeuille de plus de 100 sociétés.

À lire aussi — McDonald's teste de la vaisselle réutilisable dans certains restaurants en France

Découvrir plus d'articles sur :