Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le lancement d'un iPhone moins cher est remis en cause par le coronavirus

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le lancement d'un iPhone moins cher est remis en cause par le coronavirus
© Hollis Johnson/Business Insider

Apple aurait prévu d'organiser un événement pour présenter le nouvel iPhone à bas prix dont on parle depuis des mois, au Steve Jobs Theater au sein de son siège à Cupertino en Californie. Mais ce lancement aurait été abandonné en raison de l'épidémie de coronavirus en cours, selon Cult of Mac. Apple aurait reporté l'événement pour plusieurs raisons : le produit n'est pas encore prêt à cause des retards de production provoqués par le coronavirus; et Apple aurait été "préoccupée" par le fait de réunir autant de personnes dans un même lieu.

Le département de la santé du comté de Santa Clara a également récemment interdit les rassemblements de 1 000 personnes ou plus en raison des inquiétudes liées au coronavirus, ce qui aurait été un facteur important dans la décision d'Apple de décaler l'événement. Apple n'a pas répondu immédiatement à la demande de commentaires de Business Insider. On s'attendait à ce qu'Apple lance ce mois-ci un nouvel iPhone qui coûterait environ 400 dollars, soit un peu plus de la moitié du prix de l'iPhone 11, qui est de 700 dollars.

A lire aussi — Apple affirme désormais que vous pouvez nettoyer votre iPhone avec des lingettes désinfectantes

Comment la pandémie a déjà affecté Apple

Le téléphone, appelé iPhone SE 2 ou iPhone 9 dans différents articles, aurait un écran de 4,7 pouces, le même processeur que les iPhone 11 et 11 Pro d'Apple, et un design qui ressemble à celui de l'iPhone 8. Mais la production de masse de cet appareil aurait été repoussée à la suite de précédentes fermetures d'usines causées par le coronavirus, selon le Nikkei Asian Review. Analyste de la Bank of America, Elliot Lan a également écrit récemment que cet iPhone moins cher sera probablement retardé de plusieurs mois en raison de contraintes d'approvisionnement et d'une demande affaiblie par le coronavirus, comme l'a signalé Bloomberg.

Apple est confrontée à des retards dans la production de "deux des produits principaux" qu'elle avait prévu de dévoiler lors de l'événement de mars, selon Cult of Mac, bien qu'elle ne dise pas quels produits. Outre le soi-disant iPhone 9, Apple travaillerait également sur un MacBook Pro avec son nouveau clavier à ciseaux et sur des iPad Pros rafraîchis avec des caméras 3D pour un lancement au premier semestre 2020. C'est ce qu'affirme Ming-Chi Kuo, analyste chez TF International Securities, qui a la réputation d'être généralement bien informé pour établir ses prévisions sur les prochaines sorties des produits Apple.

Si le lancement du nouveau téléphone est retardé, ce serait un nouvel exemple de la manière dont la pandémie actuelle affecte les activités d'Apple. La marque à la pomme a déclaré en février qu'elle ne s'attendait pas à atteindre son objectif de chiffre d'affaires trimestriel de 63 à 67 milliards de dollars pour son deuxième trimestre fiscal. Un iPhone moins cher pourrait être essentiel pour Apple, qui cherche à rester compétitif face à ses rivaux Samsung et Huawei. L'iPhone 9 comblerait un vide dans la gamme de produits d'Apple que Samsung et Huawei possèdent déjà : un smartphone moins cher qui pourrait trouver un écho sur les marchés émergents. L'iPhone 11, dont le prix est inférieur de 300 dollars à celui de l'iPhone 11 Pro (1 000 dollars), est déjà la preuve qu'il existe une demande pour un smartphone Apple moins cher.

L'iPhone 11 a particulièrement bien réussi sur les marchés émergents en raison de son prix attractif, ce qui a permis à Apple d'attirer une nouvelle clientèle, comme l'a écrit Shengtao Jin, analyste de recherche chez Canalys, dans le rapport 2019 sur l'industrie des smartphones.

Le lancement d'un nouvel iPhone encore moins cher, surtout au milieu d'un cycle de production alors que l'iPhone 12 , n'est pas attendu avant plusieurs mois, pourrait donner à Apple un nouveau moyen de stimuler les ventes d'iPhone en dehors de sa fenêtre de lancement habituelle. L'élargissement de la base d'utilisateurs de l'iPhone est particulièrement important pour Apple, car les services et les produits connectés qu'on porte— deux catégories de produits destinés aux propriétaires d'iPhone — occupent une place de plus en plus importante dans l'activité d'Apple.

Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :