Le magasin parisien de Barbès-Rochechouart sera le dernier Tati de France

Enseigne du magasin Tati de Barbès-Rochechouart à Paris. Wikimedia Commons

L'annonce est tombée ce mardi. Après Castorama, ou encore plus récemment Conforama, c'est au tour de l'enseigne Tati de réduire ses effectifs et de fermer un nombre important de ses magasins français. 13 magasins Tati vont fermer et 49 autres vont passer sous pavillon Gifi, selon une annonce ce mardi 16 juillet 2019 de Philippe Ginestet, le président du groupe GPG, propriétaire des deux marques. Ces fermetures vont entraîner 189 suppressions de postes et en 2020, "il ne restera qu'un seul Tati en France, celui de Barbès" à Paris, a précisé le dirigeant après une réunion du comité central d'entreprise (CCE) du groupe. 

Cette "réorientation stratégique" n'arrive pas par hasard puisque, selon le groupe, elle répond à "une logique économique et sociale de préservation des emplois", comme l'a précisé Philippe Ginestet auprès de l'AFP, repris par Capital. "Nous avons déjà passé 25 magasins Tati à l'enseigne Gifi et nous avons vu la différence en terme de chiffre d'affaires", a-t-il poursuivi. Le groupe GPG a en effet mis en place en 2019 des tests démontrant que les magasins Tati qui étaient passés sous l'enseigne Gifi dégageaient de meilleurs chiffres d'affaires, a indiqué le président du groupe. 

En redressement judiciaire, Tati est passé d'Eram à Gifi

Fondé en 1948 par Jules Ouaki, Tati était la propriété du groupe Eram depuis 2004. L'enseigne de textile et de bazar bon marché étant en difficulté, elle avait été mise en vente en mars 2017 puis placée en redressement judiciaire. C'est le groupe GPG qui avait alors été choisi pour reprendre les 109 magasins français et les 1 428 salariés de l'enseigne, selon BFMTV. Mais les pertes de Tati en 2018 ont été "de l'ordre de 28 millions d'euros" selon Philippe Ginestet, des pertes qui ont augmenté davantage cette année.

A lire aussi : Ces 9 Castorama et 2 Brico Dépôt vont bientôt fermer

Cette situation économique a amené le groupe à "s'adapter pour repenser l'organisation globale du réseau dans une approche responsable vis-à-vis de nos équipes pour maintenir nos performances et nos emplois", a précisé le président du groupe, qui compte 845 magasins et emploie 9 500 personnes.  

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici la liste des 32 magasins Conforama concernés par les fermetures en 2020

VIDEO: Voici les robots les plus intéressants vus au salon VivaTech 2017