Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le média Brut lance BrutX, une offre de streaming 'de divertissement engagé'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le média Brut lance BrutX, une offre de streaming 'de divertissement engagé'
BrutX est disponible en France pour 4,99 euros par mois via internet. © Capture d'écran BrutX

Et une plateforme de plus pour les amateurs de "bingewatching" ! Brut, média d'information 100% vidéo, a annoncé mercredi le lancement de BrutX, une offre de streaming "de divertissement engagé" par abonnement, basé sur sa ligne éditoriale, qui fait la part belle aux enjeux sociétaux internationaux. Nouveau-né sur le marché désormais encombré du streaming vidéo par abonnement (SVOD), BrutX est disponible en France pour 4,99 euros par mois via internet, application ou télévision avec certains opérateurs (Free et Orange) ou plateformes tierces (Apple TV, Android TV, Chromecast, Airplay).

Environnement, droits des femmes, lutte contre les discriminations, réflexions sur le genre, l'amour, la diversité ou le pouvoir : la nouvelle plateforme, revendiquée "progressiste", promet de brasser toutes ces thématiques au travers de formats plus longs. Au programme : un documentaire par semaine et "une grande série en exclusivité par mois", pour une offre de contenus appelée "à monter en puissance", a assuré Claire Basini, directrice générale adjointe de Brut, lors d'une conférence de presse.

>>> A lire aussi : l'article de Jamal Henni, journaliste à Capital, qui explique pourquoi Brut se lance dans le payant en concurrence de Netflix

En tête d'affiche côté fiction, la série Veneno, nouvelle création des producteurs de La Casa de papel, relatant la vie sulfureuse d'une égérie transgenre espagnole des années 90. "Il nous semblait important de pouvoir proposer à notre communauté, mais aussi à un public plus large des films, des séries, des documentaires alignés sur les grandes valeurs qui fondent Brut", a exposé Guillaume Lacroix, l'un des cofondateurs du media vidéo.

"On veut vraiment être un couloir d'expression pour des créateurs engagés avec un regard très fort sur le monde", a ajouté le PDG, pour qui "l'humanisme à la française" sur lequel repose le succès de Brut "marche partout dans le monde pour les nouvelles générations". Selon les données d'audiences de Tubular Global en 2020, Brut a compté 300 millions de spectateurs mensuels dans le monde, 1 milliard d'utilisateurs actifs dans le monde, dont 70% âgés de moins de 35 ans.

Fort de ce statut de média global, Brut entend lancer à terme BrutX à l'international, en suivant une "stratégie très claire" : d'abord "produire et acquérir au moins deux tiers de nos contenus à horizon deux ans" pour en détenir tous les droits et pouvoir ensuite "les exploiter comme on veut", a précisé Guillaume Lacroix. Au plan international, "peut-être qu'on fera l'Europe, puis le monde entier, mais on est déjà en train de réfléchir avec nos équipes" en Inde, où Brut est numéro un, a indiqué le patron du média.

À lire aussi — Les films et séries les plus populaires sur Disney+ en France depuis son lancement il y a un an

Découvrir plus d'articles sur :