Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le nouveau vaisseau spatial 'Endeavour' de SpaceX entre dans l'histoire en s'amarrant à l'ISS avec 2 astronautes de la NASA à l'intérieur

Le nouveau vaisseau spatial 'Endeavour' de SpaceX entre dans l'histoire en s'amarrant à l'ISS avec 2 astronautes de la NASA à l'intérieur
Une illustration d'artiste montre le vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX s'amarrer à la Station spatiale internationale (ISS). © SpaceX via la NASA

Les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley ont une fois de plus contribué à écrire l'histoire de SpaceX, la société de fusées fondée par Elon Musk, en s'amarrant à la Station spatiale internationale (ISS), un laboratoire de la taille d'un terrain de football dans l'espace. Après s'être envolé dans l'espace samedi 30 mai 2020 au sommet d'une fusée Falcon 9, le vaisseau spatial des astronautes — une capsule Crew Dragon qu'ils ont plus tard baptisée "Endeavour", en référence à leurs premières missions en navette spatiale — s'est déconnecté de son lanceur et est entré en orbite. Le véhicule s'est ensuite rapproché de l'ISS, qui orbite à environ 402 kilomètres au-dessus de la surface de la planète tout en voyageant à 28 158 km par heure.

Ce dimanche matin, Bob Behnken et Doug Hurley ont rattrapé leur cible. Après avoir survolé le laboratoire orbital de 150 milliards de dollars, le vaisseau Endeavour s'est hissé à environ 220 mètres devant la station spatiale. Les deux hommes ont ensuite testé la manœuvre du vaisseau en le contrôlant manuellement à l'aide d'écrans tactiles embarqués, tout en étant connectés au Centre spatial Johnson de la NASA et au siège de SpaceX à Hawthorne, en Californie. "Il volait à peu près comme le [simulateur], donc mes félicitations aux équipes de Hawthorne. Il volait vraiment bien, très vraiment bien", a déclaré Doug Hurley lors d'une retransmission en direct sur le web, ajoutant que sa manipulation était "un peu plus négligée" dans le sens haut-bas, comme prévu.

Les astronautes de la NASA Bob Behnken (au premier plan) et Doug Hurley (à l'arrière-plan) s'entraînent à l'intérieur du vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX.  SpaceX

Bob Behnken et Doug Hurley ont ensuite remis le pilote automatique d'Endeavour en marche, et le vaisseau spatial s'est dirigé avec une extrême prudence vers un port d'amarrage appelé "Node 2", soit "Nœud 2" en français, situé à l'avant de l'ISS. Le mécanisme d'amarrage du navire s'est ensuite connecté au Node 2 à 10h16 (heure de l'Est), soit 16h16, heure française, alors qu'il survolait le nord de la Chine et la Mongolie. Les verrous du navire ont ensuite scellé hermétiquement l'Endeavour à l'ISS, permettant aux équipages d'entamer une procédure d'ouverture des écoutilles d'une durée d'environ deux heures.

Un nouveau chapitre dans l'exploration humaine de l'espace

Le vaisseau spatial Crew Dragon "Endeavour" de SpaceX juste avant son amarrage à la Station spatiale internationale (ISS) le 31 mai 2020. SpaceX/NASA via YouTube

L'amarrage de SpaceX à l'ISS est le premier d'un vaisseau spatial privé avec un équipage à bord. La dernière fois qu'un vaisseau spatial américain s'est amarré à l'ISS, c'était en juillet 2011, lors du vol de la navette spatiale Atlantis, une mission sur laquelle Doug Hurley avait d'ailleurs volé.

"Ce fut un véritable honneur de participer à cette entreprise de neuf ans, depuis la dernière fois qu'un vaisseau spatial américain s'est amarré à la Station spatiale internationale", a déclaré Doug Hurley peu après l'amarrage. "Nous devons féliciter les hommes et les femmes de SpaceX à Hawthorne, McGregor et au Centre spatial Kennedy. On ne saurait trop insister sur les efforts incroyables qu'ils ont déployés ces dernières années pour rendre cela possible".

Doug Hurley a ensuite remercié le personnel de la NASA, après quoi le commandant de l'ISS et astronaute américain Chris Cassidy a sonné une cloche de cérémonie pour accueillir Bob Behnken et Doug Hurley.

Le Centre spatial Johnson de la NASA à Houston, au Texas, où est basé le contrôle de mission américain pour l'ISS, a ensuite lancé ses propres félicitations. "Endeavour", c'est Houston. Bob et Doug, bienvenue à la Station spatiale internationale", a déclaré un contrôleur de mission, qualifiant le vol de l'équipage de "voyage historique" et de "moment magnifique dans l'histoire des vols spatiaux". "Vous avez ouvert un nouveau chapitre dans l'exploration humaine de l'espace", a-t-il ajouté.

L'amarrage réussi signifie que Bob Behnken et Doug Hurley ont une maison dans l'espace pour les 110 prochains jours. A la fin de leur séjour, les astronautes retourneront à l'intérieur d'Endeavour, débarqueront de l'ISS et repartiront vers la Terre.

Les équipages d'Endeavour et de l'ISS travaillent actuellement à la pressurisation des écoutilles. Si tout se passe comme prévu, les astronautes de l'équipage Dragon et de l'équipage Expedition 63 de l'ISS ouvriront les écoutilles vers 12h45, heure de Floride, soit 18h45, heure française, puis effectueront une cérémonie de salutation vers 13h15, heure de Floride, soit 20h15, heure française, selon la NASA TV.

Version originale : Dave Mosher/Business Insider

A lire aussi — Thomas Pesquet semble déjà impatient de voler à bord de la Crew Dragon de SpaceX

Découvrir plus d'articles sur :