Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le nouvel iPhone sera probablement retardé de quelques semaines

Le nouvel iPhone sera probablement retardé de quelques semaines
© Crystal Cox/Business Insider

Apple annonce que le lancement de son iPhone 5G sera probablement retardé de quelques semaines, car la chaîne d'approvisionnement de l'entreprise se remet de la pandémie de coronavirus. La société n'a pas fourni de prévisions de revenus pour son quatrième trimestre fiscal en raison de l'incertitude liée au Covid-19. Mais lors de l'annonce des résultats du troisième trimestre, elle a donné un aperçu de ses prévisions pour septembre pour ses principaux segments de produits.

Concernant l'iPhone, Apple a déclaré s'attendre à ce que "l'offre soit disponible quelques semaines plus tard" cette année. L'entreprise a commencé à vendre de nouveaux iPhone fin septembre l'année dernière. "Le lancement se fera quelques semaines plus tard", a annoncé Luca Maestri, vice-président senior et directeur financier d'Apple, lors de l'annonce des résultats de la société.

Ce n'est pas la première indication d'un retard du prochain iPhone d'Apple. Bloomberg indiquait en avril dernier qu'au moins certaines versions du nouvel iPhone pourraient être lancées quelques semaines plus tard que d'habitude, précisant qu'elles seraient probablement commercialisées à l'automne. Des analystes de J.P. Morgan avaient également suggéré que le prochain iPhone pourrait être retardé d'un ou deux mois.

Ce ne serait pas non plus la première fois qu'Apple lance un iPhone plus tard que la période habituelle de septembre. En 2018, par exemple, la société a commercialisé l'iPhone XR en octobre, et l'iPhone X a été lancé en novembre 2017.

Le prochain iPhone d'Apple, qui devrait s'appeler l'iPhone 12, serait son premier iPhone 5G. Outre la connectivité 5G, des publications indiquent qu'il sera doté d'un nouveau design et de nouvelles tailles d'écran. Il pourrait également être équipé d'un capteur LiDAR pour permettre de meilleures performances en réalité augmentée, à l'instar du dernier iPad Pro.

Ces commentaires ont été formulés après la publication par Apple du rapport de ses résultats financiers, qui fait état d'une croissance dans tous les segments de produits — y compris l'iPhone, qui avait subi plusieurs trimestres de déclin. Apple attribue la croissance de l'iPhone au nouvel iPhone SE, qu'elle a lancé en avril, ainsi qu'à certaines réouvertures de magasins qui ont eu lieu en mai et juin, et enfin à la popularité de l'iPhone 11 de l'année dernière.

Version originale : Lisa Eadicicco/Business Insider

A lire aussi — Huawei devient le leader mondial de la vente de smartphones, malgré son interdiction aux États-Unis

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :