Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le numéro 1 de la télé française s'offre la plateforme de divertissement MinuteBuzz pour résoudre 2 problèmes majeurs

Le numéro 1 de la télé française s'offre la plateforme de divertissement MinuteBuzz pour résoudre 2 problèmes majeurs
© Facebook

TF1 a annoncé jeudi 1er décembre l'acquisition d'une participation majoritaire dans la plateforme française MinuteBuzz, qui diffuse des contenus divertissants sur les réseaux sociaux.

Depuis un an, le groupe audiovisuel s'efforce d'accélérer sur le numérique. Car le groupe audiovisuel français a deux défis à relever : rajeunir son audience, d'une part, et capter des revenus publicitaires, d'autre part. Le numérique représente 5% de son chiffre d'affaires aujourd'hui.

"Cette alliance permettra la mise en oeuvre de synergies éditoriales et commerciales entre les différentes entités du groupe TF1 et MinuteBuzz", écrit TF1 dans un communiqué.

Le directeur directeur innovation et digital de TF1 Olivier Abecassis a précisé lors d'une conférence de presse que le groupe avait dépensé "plus de 2 millions d'euros" pour acquérir la majorité du capital.

MinuteBuzz avait levé 1,3 millions en deux fois depuis sa création en 2010, auprès de business angels et du fonds Seventure, qui détenaient le capital avec les deux fondateurs, Maxime Barbier et Laure Lefevre.

A la rentrée, MinuteBuzz avait décidé de diffuser ses vidéos virales uniquement sur les réseaux sociaux Facebook, Snapchat, Instagram et Twitter.

Son modèle économique repose sur du brand content, c'est-à-dire des vidéos réalisées avec et pour des marques, qui se trouvent au milieu des autres contenus.

MinuteBuzz, dont le coeur de cible est les 18-35 ans, revendique 9 millions d'abonnés sur les réseaux sociaux et 2 milliards de vidéos vues depuis le début de l'année. Il emploie une quarantaine de personnes.

Cet investissement de TF1 ne se fait pas dans le cadre du fonds "One Innovation", qui doit prendre des parts dans des startups en amorçage.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :