Publicité

Le numéro de téléphone de Mark Zuckerberg fait partie des données personnelles volées sur Facebook

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le numéro de téléphone de Mark Zuckerberg fait partie des données personnelles volées sur Facebook
Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. © Andrew Harnik/AP
Publicité

Le numéro de téléphone portable du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, figure parmi les données personnelles divulguées en ligne par un utilisateur d'un forum de piratage de bas niveau, selon un chercheur en cybersécurité. De nombreux médias ont rapporté les allégations concernant la fuite d'informations personnelles de Mark Zuckerberg. Selon The Sun, des données telles que le nom, le lieu de résidence, les détails du mariage, la date de naissance et l'identifiant Facebook ont été dévoilées.

Le journaliste Aaron Holmes d'Insider avait déjà fait état de cette fuite de données, qui impliquait la publication sur le forum des informations personnelles de plus de 500 millions d'utilisateurs de Facebook. Dave Walker, chercheur en cybersécurité, a déclaré que Mark Zuckerberg, ainsi que les cofondateurs de Facebook Chris Hughes et Dustin Moskovitz, faisaient partie des 533 millions d'utilisateurs dont les données personnelles ont été publiées sur le forum.

À lire aussi — Les données personnelles volées à 533 millions d'utilisateurs de Facebook ont été mises en ligne

"Concernant la fuite de données #FacebookLeak, sur les 533 millions de personnes concernées, l'ironie est que Mark Zuckerberg en fait malheureusement aussi partie", a tweeté Dave Walker.

Lorsqu'Insider a contacté Facebook dimanche, un porte-parole a déclaré : "Il s'agit de données anciennes qui ont déjà été signalées en 2019. Nous avons trouvé et corrigé ce problème en août 2019." L'entreprise californienne n'a fait de commentaires sur les articles concernant les informations personnelles de Mark Zuckerberg.

Mais Aaron Holmes a rapporté que la publication de l'ensemble des données gratuitement sur le forum de piratage pourrait maintenant rendre ces dernières largement disponibles à toute personne ayant des compétences rudimentaires en data. Son article cite Alon Gal, directeur de la technologie de la société de renseignement sur la cybercriminalité Hudson Rock, qui a découvert le puits de données divulguées en ligne samedi.

Ce n'est pas la première fuite de données pour Facebook

Parmi les précédentes atteintes à la vie privée commises par Facebook figure la saga très médiatisée de Cambridge Analytica. Les données personnelles de plus de 87 millions d'utilisateurs de Facebook avaient été obtenues de manière inappropriée par la société d'analyse de données politiques.

Facebook s'est vu infliger une amende de 5 milliards de dollars (4,3 milliars d'euros environ) par la Federal Trade Commission (agence américaine qui contrôle notamment les pratiques commerciales anticoncurrentielles, ndlt) dans le cadre d'un accord sur les allégations selon lesquelles la société aurait mal géré les données des utilisateurs.

L'entreprise a juré de sévir contre les vols de données. Dans une déclaration publiée en 2018 à la suite des révélations de Cambridge Analytica, elle avait déclaré qu'elle prendrait des mesures concernant les éventuels abus passés et mettrait en place des protections plus solides pour prévenir les abus futurs.

Version originale : Zahra Tayeb/Insider

À lire aussi — Cyberattaques : voici les différentes méthodes criminelles pour voler des données