Publicité

Le patron d'Amazon Andy Jassy explique comment le tennis a influencé son leadership

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le patron d'Amazon Andy Jassy explique comment le tennis a influencé son leadership
Le successeur de Jeff Bezos, Andy Jassy, en tant que directeur général d'Amazon. © Amazon
Publicité

Si le rêve d'enfant d'Andy Jassy s'était réalisé, il s'entraînerait pour le prochain Wimbledon. Heureusement, son travail actuel est également très médiatisé. Lors d'une récente discussion au organisée par Amazon, le patron de 53 ans a expliqué comment ses premières expériences de vie — notamment une carrière de tennis en compétition et les leçons de son père — l'ont façonné en tant que chef d'entreprise. Ces deux expériences l'ont aidé à cultiver une éthique du travail et un sens des responsabilités qu'il porte en lui pour diriger le géant du commerce de détail et de l'informatique dématérialisée, dont le chiffre d'affaires s'élève à 1 600 milliards de dollars (1 360 milliards d'euros environ).

"Le tennis a été une expérience de croissance particulièrement intéressante. C'est en fait une façon difficile de grandir car c'est un sport si individuel", a déclaré Andy Jassy. "Il m'a donné beaucoup de leçons de vie qui m'ont été utiles plus tard". Les valeurs du successeur de Jeff Bezos qu'il a apprises en jouant au tennis ("l'assiduité") et de son père ("bien faire les choses"), ont un impact sur la façon dont il dirige Amazon. Dans son premier mémo aux employés, Andy Jassy a souligné l'importance d'agir rapidement, de faire avancer les choses et de travailler dur pour résoudre les problèmes des clients. Comme des analystes l'ont dit à Insider, cela montre qu'il va pousser les employés à travailler dur.

À lire aussi — Andy Jassy remplace Jeff Bezos au poste de DG d'Amazon : voici 5 choses à savoir sur lui

'Le tennis est une véritable méritocratie'

"Le tennis m'a appris ce qui se passe lorsque vous travaillez vraiment sur quelque chose, et ce qui se passe lorsque vous ne le faites pas", a déclaré Andy Jassy dans une récente interview. "Le tennis est une véritable méritocratie. Il n'y a pas de favoritisme, il n'y a pas de politique. Vous gagnez ou perdez en fonction de vos performances sur le moment."

Depuis le début, Andy Jassy est connu pour pousser ses employés à la performance. Selon Fortune, quand il a pris un nouveau poste à responsabilités dans les années 1990, plusieurs membres de l'équipe musique d'Amazon ont dû passer une nuit blanche pour rédiger une proposition de nouveau service expérimental. Même si Amazon a contesté cette description des événements, rapporte Fortune.

Le CEO d'Amazon est également connu pour sa capacité à comprendre rapidement si quelqu'un n'est pas préparé pour une réunion, selon CRN. "Il le saura et le fera savoir", a déclaré Scott Chancellor, ancien directeur d'Amazon Web Services, au magazine.

'Quoi que tu fasses, soit tu le fais à fond, soit tu ne le fais pas du tout'

Andy Jassy attribue à son père le mérite d'avoir façonné sa vision du monde. Outre le fait qu'il l'emmenait fréquemment aux matchs des New York Rangers et des New York Giants lorsqu'il était enfant, son père lui a appris à pleinement se dévouer à quelque chose. Il se souvient qu'il lui avait dit : "Quoi que tu fasses, soit tu le fais à fond, soit tu ne le fais pas du tout", une phrase qui "m'a toujours marqué", confie Andy Jassy.

Le successeur de Jeff Bezos a apporté cet esprit d'engagement dès son premier jour en tant que directeur général. Dans son mémo aux employés, il a souligné le travail qu'il avait devant lui, disant qu'il continuerait à travailler pour améliorer constamment la satisfaction des clients et des employés. "Sachez que je me soucie de vous", a-t-il écrit, "et que nous travaillerons ensemble pour rendre Amazon meilleur chaque jour."

Version originale : Marguerite Ward/Insider

À lire aussi — Ce jour où Jeff Bezos a lancé Cadabra dans son garage, le futur Amazon

Découvrir plus d'articles sur :