Le patron de Facebook Mark Zuckerberg aurait appelé Trump pour le féliciter après son élection en 2016

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg aurait appelé Trump pour le féliciter après son élection en 2016

Getty Images/Chip Somodevilla

  • Mark Zuckerberg a appelé Donald Trump pour le féliciter de sa victoire électorale de 2016.
  • C'est ce que révèle BuzzFeed News, qui affirme aussi que la campagne Trump était considérée en interne par Facebook comme une "innovation" publicitaire.
  • Business Insider avait révélé dès mai 2017 que Trump et Zuckerberg avaient parlé plusieurs fois au téléphone depuis l'élection. 

Mark Zuckerberg a appelé Donald Trump peu après l'élection présidentielle américaine de 2016 pour le féliciter de sa victoire choc, selon de nouvelles révélations de BuzzFeed News — et l'aurait également félicité pour sa "campagne[publicitaire] réussie sur Facebook".

Ces nouvelles révélations de Buzzfeed arrivent après que Business Insider a révélé en mai 2017 que Trump et Zuckerberg avaient parlé plusieurs fois au téléphone depuis l'élection, et donne une idée des sujets que le magnat de la tech et le président-élu d'alors ont abordés.

Mark Zuckerberg a fait des critiques voilées de Trump et s'est longtemps fait le champion de causes politiques en opposition avec la ligne de Trump, comme la réforme de l'immigration. Mais la campagne Trump a aussi été un client important de la régie Facebook, investissant 44 millions de dollars pendant la campagne électorale de 2016.

Selon les documents obtenus par BuzzFeed News, Facebook considère en interne la campagne Trump comme "innovante", et a continué à utiliser les techniques de la campagne pour affiner ses propres efforts publicitaires.

Si Zuckerberg et Trump ont discuté en coulisse, il n'est pas clair si les deux hommes se sont déjà rencontrés de visu. En décembre 2016, Trump a convoqué une réunion de cadres techniques de haut niveau, dont Tim Cook d'Apple et Satya Nadella de Microsoft, mais la COO de Facebook Sheryl Sandberg a remplacé Zuckerberg.

Contacté pour un commentaire, un porte-parole de Facebook a déclaré à Business Insider: "Nous avons refusé de commenter les spéculations de Buzzfeed et n'avons rien d'autre à ajouter."

Les élus conservateurs américains ont prétendu, sans preuve, que Facebook a un parti pris anti-conservateur — mais cela n'a pas bridé le goût des agents de Trump pour la publicité sur Facebook. Selon une étude récente publiée dans le New York Times, Trump et son comité d'action politique sont actuellement le plus gros annonceur politique sur Facebook, avec 274.000 dollars de dépenses publicitaires depuis mai.

Version originale: Rob Price/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente les 6 femmes et hommes qui vont dire qui peut obtenir une part du fonds de l'innovation à 10 Mds€ lancé par Macron

VIDEO: Warren Buffet vend sa maison de Laguna Beach pour 11M$ — voici à quoi elle ressemble de l'intérieur

  1. mark zuckerberg un homme traits intelligent

Laisser un commentaire