Le patron de Twitter Jack Dorsey vend son tout premier tweet aux enchères et il vaut déjà 2,5M$

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le patron de Twitter Jack Dorsey vend son tout premier tweet aux enchères et il vaut déjà 2,5M$
Jack Dorsey a publié son tout premier tweet le 21 mars 2006 et le met en vente quinze ans plus tard. © Capture d'écran Twitter

Sur Internet, rien ne se perd et tout s'achète. Le fondateur et patron de Twitter, Jack Dorsey, vient de mettre en vente son tout premier tweet vieux de quinze ans, qui se trouve aussi être le premier tweet de l'histoire du réseau social. Vendredi dernier, il a partagé un lien vers le site de vente aux enchères Valuables pour permettre aux intéressés de faire une offre et d'acquérir le tweet historique "just setting up my twttr" ("je viens de créer mon compte twttr" en français).

Mais comment Jack Dorsey peut-il vendre ces quelques mots, publiés sur Internet à la vue de tous et qui, en apparence, ne valent rien ? Le patron de Twitter surfe sur la vague des jetons NFT (pour "non-fungible token", des jetons non fongibles). Ces objets numériques se vendent des millions en ligne depuis plusieurs semaines. Il peut s'agir de n'importe quel contenu numérique : une vidéo, des œuvres d'art virtuelles, un album de musique, des personnages de jeux vidéos ou même un simple tweet.

L'intérêt des NFT repose sur leur authenticité : ceux qui les acquièrent sont souvent des collectionneurs, et une blockchain garantit le caractère unique de chaque objet virtuel.

À lire aussi — Pour Jack Dorsey, travailler 20 heures par jour comme Elon Musk, c'est 'des conneries'

Jack Dorsey montre une fois encore son intérêt pour les cryptomonnaies

Évidemment, les jetons NFT ne sont pas des œuvres d'art comme les autres et ne peuvent pas s'acheter avec un simple chèque physique, il faut utiliser une cryptomonnaie, comme le bitcoin.

C'est d'ailleurs sûrement son intérêt pour le bitcoin qui a poussé Jack Dorsey à mettre en vente son premier tweet. Le DG a récemment ajouté le hashtag #bitcoin et son logo à sa biographique Twitter.

Les enchères ont démarré rapidement après la publication de l'offre vendredi matin. Justin Sun, le fondateur chinois de la plateforme de blockchain TRON, a initialement proposé à Jack Dorsey un demi million de dollars pour son tweet (soit plus de 420 000 euros), avant de surenchérir à 2 millions de dollars (1,7 million d'euros environ) quelques heures plus tard.

2,5 millions de dollars pour le premier tweet de l'histoire

Ce lundi matin, l'offre la plus haute s'élève à 2,5 millions de dollars (2,1 millions d'euros) et vient de Sina Estavi, qui dirige deux entreprises de blockchain, Bridge Oracle et Cryptoland. L'acquéreur turc semble être bien parti pour décrocher le célèbre tweet — personne n'a surenchéri depuis sa proposition.

Et il semble même vouloir se constituer une collection de tweets sous forme de NFT. Depuis ce week-end, Sina Estavi propose en effet d'acheter des dizaines d'autres tweets, comme ceux du patron de SpaceX et Tesla Elon Musk, de l'émir de Dubaï et vice-président des Émirats arabes unis Mohammed ben Rachid Al Maktoum ou encore une photo publiée par le footballeur Gerard Piqué.

En 2021, grâce aux cryptomonnaies, les tweets pourraient valoir plus cher que les œuvres d'art, et certains semblent déjà l'avoir bien compris.

À lire aussi — Twitter teste un bouton 'annuler' qui permettrait de corriger un tweet après sa publication

Découvrir plus d'articles sur :