Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le plus gros astéroïde à s'approcher de la Terre en 2021 est attendu ce dimanche

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le plus gros astéroïde à s'approcher de la Terre en 2021 est attendu ce dimanche
C'est entre autres ce télescope qui permettra de déterminer la composition de l'astéroïde. © UH/IfA

Il va passer à 2 millions de kilomètres de la Terre — soit environ cinq fois la distance entre la Terre et la Lune — mais ce sera malgré tout le plus gros astéroïde à s'approcher de notre planète en 2021. Baptisé 2001 FRO32, il passera le 21 mars et permettra aux astronomes de l'étudier de plus près, 20 ans après sa découverte. "On sait actuellement peu de choses sur cet objet, cette rencontre très proche offre donc une occasion exceptionnelle d'en apprendre beaucoup plus à son sujet", déclare dans un communiqué Lance benner, scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

S'il n'existe "aucun risque de collision" avec la Terre, "que ce soit maintenant ou dans les siècles à venir", et que sa trajectoire orbitale et connue "très précisément", l'objet céleste a tout de même été classé dans la catégorie "potentiellement dangereux", indique la NASA, car la distance de 2 millions de kilomètres est considérée comme proche en termes astronomiques.

À lire aussi — Un astéroïde de la taille de la tour Eiffel pourrait entrer en collision avec des satellites en 2029

Une vitesse de 124 000 km/h

2001 FO32 passera à environ 124 000 km/h, une vitesse plus élevée que la plupart des autres astéroïdes, en raison de son orbite inclinée et allongée autour du soleil. Au cours de son trajet dans le système solaire, l'astéroïde accélère "comme un skateboarder qui descend un 'half-pipe'", décrit la NASA, avant de ralentir après avoir été projeté dans l'espace lointain. Son retour autour de la Terre n'interviendra qu'en 2052, mais il sera plus éloigné, environ 2,8 millions de kilomètres.

Repéré en 2001, l'astéroïde aurait une largeur comprise entre 440 et 680 mètres. Son passage dans quelques jours permettra aux astronomes de préciser sa taille, mais également d'avoir une idée plus précise de sa composition et de son albédo — le pouvoir réfléchissant de sa surface. "Nous allons utiliser l'IRTF (un télescope infrarouge mis en œuvre par la NASA à Hawaï, ndlr) afin d'obtenir le spectre infrarouge, ce qui qui permettra de voir sa composition chimique", explique Vishnu Reddy, professeur associé au Lunar and Planetary Laboratory de l'université d'Arizona pour la NASA. "Une fois que nous le saurons, nous pourrons faire des comparaisons avec des météorites sur Terre."

La NASA précise que "plus de 95% des astéroïdes géocroiseurs de la taille de 2001 FO32 ou plus grands ont été découverts, suivis et catalogués". Les risques de collision avec la Terre sont exclus du moins "au cours du prochain siècle", mais leur étude reste importante si jamais il devenait nécessaire à l'avenir de les dévier pour éviter toute menace sur la Terre.

À lire aussi — Un énorme astéroïde à la forme sphérique s'avère être la plus petite planète naine du Système solaire

Découvrir plus d'articles sur :