Le premier essai clinique de gel contraceptif pour hommes commence au Royaume-Uni et il pourrait être une alternative à la pilule

Le gel contraceptif masculin pourrait constituer une alternative plus simple et plus efficace à la pilule. Phuangphech / Shutterstock, Tim Irlande - PA Images / Getty

Depuis 2017, les scientifiques discutent de la possibilité d'un gel contraceptif pour hommes, qui réduirait le nombre de spermatozoïdes absorbés par la peau. Les hommes le frottent sur la poitrine et les épaules, et cela pourrait être une alternative simple à la pilule contraceptive. Un essai clinique vient de débuter à Edimbourg et à Manchester, au Royaume-Uni, auprès de 450 couples qui devront utiliser ce gel comme principale forme de contraception pendant 12 mois. Le gel est constitué d'une combinaison de versions synthétiques de progestérone et de testostérone, deux hormones sexuelles.

La progestérone empêche la production de spermatozoïdes dans les testicules, ce qui fait baisser la testostérone naturelle, de sorte qu'elle soit également ajoutée au gel. James Owers et Diana Bardsley, un couple d'une vingtaine d'années qui participent à l'expérimentation, ont parlé à la BBC de leur expérience jusqu'à présent. "Je sors du tube une portion qui fait la taille d'une pièce de 50 centimes — le tube ressemble aux tubes de dentifrices assez chics. Il a la même consistance qu'un désinfectant pour les mains", a déclaré James Owers.

"Je le frotte sur l'épaule puis au niveau de mes pectoraux et il sèche en trois à quatre secondes. Je fais la même chose sur l'autre épaule, puis je m'habille et ma journée se passe comme d'habitude." Il ajoute qu'il l'utilisait depuis février et qu'il n'avait pas eu beaucoup d'effets secondaires jusqu'à présent — un peu d'acné sur le dos et une prise de poids d'environ 1kg.

Pour l'instant, la seule contraception qui existe pour les hommes est le préservatif. Alina Bogdanovich/Shutterstock

James Owers a déclaré à Sky News que, traditionnellement, les hommes n'ont le choix qu'entre l'utilisation de préservatifs ou la vasectomie, ce qui n'est pas idéal si vous voulez des enfants plus tard. "Le taux d'échec enregistré des préservatifs est de 17%", a-t-il déclaré. "Donc j'étais motivé, d'un point de vue assez égoïste, d'avoir plus d'options et de participer à leur développement."

Une bonne alternative pour les femmes qui ne peuvent pas prendre de contraception

Il faut 12 semaines d'utilisation du gel pour que le nombre de spermatozoïdes d'un homme disparaisse complètement, et 12 semaines pour que ce nombre remonte. S'il est efficace, il pourrait être beaucoup plus fiable que la pilule contraceptive féminine, qui peut s'avérer inefficace si vous en oubliez une. "Même si je ne prenais pas ma dose pendant une semaine, je serais toujours stérile d'un point de vue clinique, le risque est donc très différent de celui de la pilule", a déclaré James Owers.

Comme indiqué par INSIDER, la pilule contraceptive féminine peut avoir des effets secondaires tels que des nausées, des maux de tête et une sensibilité des seins. L'insertion d'implants contraceptifs peut quant à elle être douloureuse. En outre, certaines femmes ne peuvent pas utiliser de contraception pour des raisons de santé. De même, des essais cliniques portant sur des pilules contraceptives masculines ont également posé des problèmes d'effets secondaires, notamment de lésions du foie.

A lire aussi : Voici les découvertes scientifiques les plus époustouflantes et bouleversantes de 2018

Cheryl Fitzgerald, consultante en gynécologie à l'Hôpital Saint Mary's à Londres et responsable de l'étude, a déclaré que l'essai de gel contraceptif constituait une étape importante pour permettre aux hommes de contrôler leur fertilité de manière simple et sûre. "Je pense que les femmes ont assez de choix et que les hommes devraient avoir davantage de choix", a-t-elle confié à Sky News.

"De plus, il y a beaucoup de femmes qui ne peuvent pas utiliser certaines formes de contraception, alors la contraception devient un problème, donc je pense que tout ce qui peut être ajouté à cela est une bonne chose."

Version originale : Lindsay Dodgson/INSIDER

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les essais cliniques d'une pilule contraceptive pour hommes ont donné des résultats encourageants

VIDEO : Voici ce que mange le basketteur LeBron James pour rester en forme