Publicité

Le premier film diffusé sur Facebook sera un documentaire controversé sur le 11 septembre

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le premier film diffusé sur Facebook sera un documentaire controversé sur le 11 septembre
Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG de Facebook, entend diversifier les revenus de son réseau social. © Getty Images
Publicité

La toute première avant-première de film de Facebook sera un événement payant sur Facebook Live, ont déclaré des responsables du groupe au média américain Axios. Ce premier long-métrage, "The Outsider", est un documentaire controversé qui explore la création du National 9/11 Memorial and Museum à New York.

Le film sera diffusé en direct exclusivement sur Facebook pour 3,99 dollars (3,40 euros) le 19 août, et sera accessible aux utilisateurs de plus de 100 pays. En juin, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré que les fonctionnalités destinées aux créateurs de contenu, telles que les événements en direct, resteraient gratuites jusqu'en 2023, ajoutant que "lorsque nous introduirons une partage des revenus, il sera inférieure aux 30 % qu'Apple ou d'autres prennent."

"Pour ce film, vous auriez dû trouver un distributeur international pour conclure des accords individuels de diffusion et d'exploitation en salle", a déclaré Rosenbaum à Sara Fischer d'Axios. "... sans Facebook, tous les marchés de taille moyenne et plus petite n'auraient jamais vu ce film."

À lire aussi — Facebook s'associe à l'audiovisuel français pour lutter contre le piratage vidéo

Le musée en désaccord

Les responsables du musée ont qualifié certaines parties du documentaire de "diffamatoires", tandis que les réalisateurs Steven Rosenbaum et Pamela Yoder ont déclaré que le musée "censure et contrôle" les reportages sur le mémorial. Michael Shulan, personnage principal du film et ancien directeur créatif du musée, aurait déclaré que le musée a créé une "Disneyfication" des attaques terroristes du 11 septembre.

Lee Cochran, porte-parole du musée, a déclaré au NY Daily News que "le film regarde le musée à travers un prisme idéologique très spécifique que nous ne partageons pas." Plusieurs parents de personnes disparues le 11 septembre 2001 ont exprimé leur soutien au documentaire.

Version originale : Hannah Towey / Insider

À lire aussi — Facebook se lance dans la création du 'metaverse', 'successeur de l'internet mobile'

Découvrir plus d'articles sur :