Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le premier jeu mobile événement de Nintendo a 4 fois moins de succès sur Android que sur iPhone

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le premier jeu mobile événement de Nintendo a 4 fois moins de succès sur Android que sur iPhone
© Nintendo

Le jeu "Super Mario Run" a été téléchargé 10 millions de fois depuis son lancement sur Android le 23 mars 2017.

En décembre dernier, le premier jeu mobile de Nintendo avait été téléchargé 40 millions de fois en sept jours, à l'époque où il n'était disponible que sur iOS.

"Super Mario Run" a ainsi été téléchargé quatre fois moins sur Android que sur iOS une semaine.

Le téléchargement de l'application est gratuit, mais il faut ensuite payer 9,99€ pour dépasser les premiers niveaux et jouer pleinement au jeu.

La différence est d'autant plus parlante qu'Android compte pour environ 80% du marché des smartphones dans le monde. Comme le souligne CNET, ces 10 millions de téléchargements de "Super Mario Run" représentent en fait moins de 1% de la totalité des utilisateurs Android dans le monde.

Plusieurs raisons à un tel décalage peuvent être avancées:

  • L'engouement était plus important à la sortie de "Super Mario Run" sur iOS en décembre.
  • Il y avait plus de curiosité les retours et les tests étaient encore peu nombreux, tout le monde voulait l'essayer.
  • Entre la sortie sur iOS et le lancement sur Android, Nintendo a sorti sa console Nintendo Switch. Une plus grosse actualité qui occupe à la fois l'espace médiatique et les fans de la marque.
  • Le prix de l'appli reste un gros frein à l'achat — on ne sait pas encore combien d'utilisateurs Android ont payé les 9,99€ pour jouer à la totalité du jeu.

En effet 45 jours après la sortie du jeu, on apprenait que moins de 10% des utilisateurs d'iOS qui avaient téléchargé "Super Mario Run" avaient payé les 9,99€ pour l'acheter en entier.

Découvrir plus d'articles sur :