Publicité

Le premier vol orbital de la fusée Starship de SpaceX retardé pour protéger la faune ?

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le premier vol orbital de la fusée Starship de SpaceX retardé pour protéger la faune ?
La fusée Starship SN15 de SpaceX a atterri avec succès en mai. © SpaceX ; Britta Pedersen-Pool/Getty Images
Publicité

SpaceX pourrait devoir reporter sa première mission de mise en orbite de la fusée Starship en raison des évaluations en cours de la faune et des écosystèmes autour de la zone de lancement, a déclaré une source à CNN mardi.

Le lancement était prévu pour juillet, selon un tweet du PDG de SpaceX, Elon Musk. NASA Spaceflight a rapporté en mars que l'objectif interne de SpaceX pour le lancement était le 1er juillet. Mais la date pourrait être repoussée en raison des examens environnementaux en cours qui doivent être approuvés par l'Administration fédérale de l'aviation américaine (FAA) avant que SpaceX puisse obtenir une licence de lancement, a déclaré à CNN la source, qui est familière avec le processus d'autorisation.

À lire aussi — Pourquoi Space X, l'entreprise spatiale d'Elon Musk, agace les autorités américaines

SpaceX doit procéder à une évaluation environnementale pour s'assurer que le système Starship-Super Heavy ne nuira pas à la faune et aux écosystèmes voisins de sa base de lancement à Boca Chica, au Texas. Les évaluations et la licence de lancement ne seront pas traitées à temps pour un lancement début juillet, a déclaré la source à CNN.

SpaceX est prêt pour le premier essai orbital de Starship

L'entreprise pourrait finalement avoir besoin d'une nouvelle déclaration d'impact sur l'environnement, dont la réalisation pourrait prendre jusqu'à trois ans, rapportaient Morgan McFall-Johnsen et Aylin Woodward d'Insider en mars.

La société spatiale d'Elon Musk a lancé cinq prototypes de la fusée Starship de 16 étages. Les quatre premiers ont explosé, mais le cinquième a atterri avec succès, ce qui signifie que Starship peut maintenant être testé avec le propulseur Super Heavy de 23 étages, conçu pour propulser la fusée en orbite.

Le premier essai orbital de Starship, qui devrait durer environ 90 minutes, devrait être lancé depuis le sud du Texas et retomber au large des côtes d'Hawaï, selon le dossier déposé par la société auprès de la FCC (Federal Communications Commission, Commission fédérale des communications américaines) en mai.

SpaceX souhaite à terme que le système Starship transporte des humains sur la Lune et sur Mars, puis revienne sur Terre pour des voyages répétés.

Elon Musk s'est dit "très confiant" dans le fait que SpaceX lancera sa fusée Starship sans équipage vers Mars en 2024, suivi d'une mission avec équipage en 2026. Des experts de l'industrie spatiale ont déclaré à Insider que SpaceX pourrait bien atteindre Mars, mais pas aussi vite qu'Elon Musk l'espère.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — Comment Virgin Galactic, Blue Origin et SpaceX préparent les touristes spatiaux au voyage

Découvrir plus d'articles sur :