Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le prince Harry a trouvé un boulot dans une startup de la Silicon Valley

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Le prince Harry à Londres en février 2020. © Chris Jackson/Getty Images

Après avoir mis un pied dans l'industrie hollywoodienne en signant un contrat avec Netflix à l'automne dernier, le prince Harry — qui vit désormais en Californie avec sa femme Meghan — s'intéresse désormais à la Silicon Valley. Selon le Wall Street Journal, le duc de Sussex va intégrer la startup BetterUp, spécialisée dans le coaching et la santé mentale, en tant que "Chief Impact Officer". L'annonce officielle doit avoir lieu ce mardi 23 mars.

"J'ai l'intention d'aider à créer un impact dans la vie des gens", indique le prince Harry dans un email au quotidien économique. "Le coaching proactif offre des possibilités infinies de développement personnel, de prise de conscience et d'amélioration de la vie en général." BetterUp compte des grandes entreprises américaines parmi ses clients et est valorisée à 1,7 milliard de dollars grâce à sa dernière levée de fonds en date de février, selon Crunchbase.

Pas de détails sur la rémunération

Le DG de l'entreprise, Alexi Robichaux, affirme au Wall Street Journal que le rôle du prince Harry sera "important et substantiel", sans toutefois donner de détails sur le nature du contrat ni sur une possible rémunération. Il n'aura pas d'employés sous sa direction ni de supérieur à qui rendre des comptes, précise Alexi Robichaux, mais le membre de la famille royale britannique participera aux décisions sur la stratégie des produits et les contributions caritatives de la startup.

Il devrait également prendre la parole publiquement sur les sujets relatifs à la santé mentale, assister à certaines réunions de la société dans son siège de San Francisco ainsi que participer à des événements spéciaux organisés par BetterUp. Plutôt rare dans les entreprises, le rôle de Chief Impact Officer est assez courant dans les ONG, explique le Wall Street Journal.

Sixième dans l'ordre de succession de la couronne britannique, le prince Harry, duc de Sussex, et sa femme Meghan Markle ont annoncé qu'ils renonçaient à leurs obligations royales au printemps 2020. Le couple a fait la Une de l'actualité récemment à la faveur d'une interview avec l'animatrice Oprah Winfrey dans laquelle ils sont revenus sur les raisons de leur départ de la famille royale et leur déménagement aux États-Unis.

À lire aussi — Les 7 meilleures techniques d'entretien d'Oprah Winfrey que tout le monde peut reproduire, selon un psy

Découvrir plus d'articles sur :