Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le régulateur européen qui a épinglé Apple ne s'intéresse pas aux impôts de Google

Le régulateur européen qui a épinglé Apple ne s'intéresse pas aux impôts de Google
© REUTERS/Eric Vidal

Les autorités de la concurrence de Bruxelles ne s'intéressent pas aux impôts de Google. La commissaire européenne Margrethe Vestager a indiqué lundi 10 octobre à la presse n'avoir "rien de formel en cours sur ce sujet", rapporte Reuters.

La Commission européenne enquête actuellement sur des possibles abus de position dominante de Google avec son écosystème mobile Android, dans le domaine de la publicité en ligne et avec son comparateur de prix Google Shopping.

Mais les autorités anti-trust ne vont pas se pencher sur les accords fiscaux conclus par Google avec certains Etats-membres de l'Union européenne.

Fin août, Bruxelles avait ordonné à Apple de rembourser 13 milliards d'euros d'arriérés d'impôts à l'Irlande, qui lui avait taillé un accord fiscal sur mesure. De même, Starbucks doit 30 millions d'euros aux Pays-Bas pour Bruxelles.

La priorité du régulateur européen est d'étayer et de boucler le dossier Google Shopping.

Lire aussi : TOP: les 100 marques les plus puissantes au monde

Découvrir plus d'articles sur :