Le responsable du 737 Max quitte Boeing en pleine tourmente

Des avions Boeing 737 Max consignés sur le site Boeing à Seattle le 1er juillet. REUTERS/Lindsey Wasson

Le chef du programme 737 de Boeing, Eric Lindblad, est sur le point de prendre sa retraite, selon une annonce de Boeing à ses employés jeudi après-midi. Des sources ont confirmé cette annonce à Business Insider US. La démission du cadre de Boeing va entraîner une restructuration de la direction pour le programme 737 mais aussi la nouvelle proposition d'avion milieu de gamme, également appelé "New Midsize Airplane" ou "NMA" (nouvel avion de taille moyenne) grâce auquel Boeing va remplacer sont 757 vieillissant.

Selon son profil Linkedin, Eric Lindblad a travaillé pour Boeing 34 ans, et a repris le programme Boeing en septembre, alors que l'avionneur était en plein milieu d'une livraison de commandes de 737 Max, la très attendue nouvelle génération de sa gamme très appréciée de 737. Le départ à la retraite d'Eric Lindblad n'aurait toutefois rien à voir avec la crise en cours chez Boeing, causée par deux accidents mortels impliquant l'avion 737 Max. Selon des sources chez Boeing, Eric Lindblad avait initialement prévu de prendre sa retraite en 2018, mais a accepté de reporter son départ pour superviser le programme. Au moment de la reprise en main de Boeing par Eric Lindblad, le constructeur avait du mal à atteindre les objectifs de production et de livraison du 737.

A lire aussi — Le logiciel du Boeing 737 Max aurait été conçu par des intérimaires sous-payés

La flotte globale du 737 Max a été clouée au sol dans le monde entier à la suite de la découverte de défauts majeurs dans un système automatisé de Boeing, conçu pour renforcer les nouveaux moteurs plus larges que le Max comportait sur son fuselage, qui était lui pratiquement inchangé en comparaison à la génération précédente du 737.

Le programme de Boeing qui comprend le 737 et le NMA, sera dirigé par Mark Jenks, a indiqué Bloomberg. La conception et le dévoilement du NMA prennent une nouvelle dimension après l'annonce du nouveau A321LXR d'Airbus, lors du salon du Bourget le mois dernier, qui obtenu environ 200 commandes à la fin du salon. Boeing n'a pas encore répondu à une demande de commentaires de la part de Business Insider US.

Version originale : Business Insider / David Slotnick

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La crise du 737 Max pourrait coûter une somme colossale à Boeing

VIDEO: Les chambres de cet hôtel sont décorées comme dans Harry Potter — vous y accédez par une bibliothèque secrète